Forum sur la culture des plantes

Plantes ethnobotaniques, plantes rares, plantes médicinales, plantes insolites.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La pervenche de Madagascar : Catharanthus roseus

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La pervenche de Madagascar : Catharanthus roseus   Jeu 8 Mai 2008 - 18:07

La pervenche de Madagascar : Catharanthus roseus



Classification :

Règne : plantes
Embranchement : Magnoliophyta
Classe : Magnoliopsida
Ordre : Gentianales
Famille : Apocynacées
Genre : Catharanthus
Espèce : Catharanthus roseus


Ecologie et Description:

Le genre Catharanthus comprend 8 espèces, toutes originaires de Madagascar.
La pervenche de Madagascar (ou Catharanthus roseus: nom d’origine grecque qui signifie « fleur qui purifie ») est originaire de Madagascar et très répandue dans la zone équatoriale. C’est une plante herbacée de la famille des Apocynacées.
C ‘est une plante médicinale car elle produit des principes actifs ou alcaloïdes : vinblastine et vincristine, qui sont utilisés pour créer des médicaments, en grande partie contre le cancer. C’est une plante discrète et en même temps très importante en thérapeutique.

Catharanthus roseus pousse en général en port buissonnant d’une hauteur de 20 à 30 cm, on peut aussi la trouver avec un port ramifié ou dressé. Ses feuilles d’un vert luisant sont simples, opposées, ovales-lancéolées et possèdent un court pétiole, de plus elles sont toxiques.
Ses fleurs, situées sur la partie terminale, sont simples avec 5 pétales de 3 à 4 cm qui peuvent être blanche, rose, ou mauve. Elle fleurit toute l’année sous un climat approprié et de Mai à Octobre en Europe.
Ses fruits secs déhiscents se composent de 2 follicules cylindriques, contenant une vingtaine de petites graines arrondies.
Les racines sont très développées et la tige semi-ligneuse contient un latex laiteux qui est toxique.

Cette plante se plait surtout dans un sol bien drainé. En Afrique on la trouve dans les terrains vagues, le long des pistes ou sur les plages. En Europe on la cultive surtout pour décorer les jardins.


Historique :

Autrefois, la pervenche était appelée "violette de sorcier", en référence à son utilisation dans les sortilèges et les philtres d’amour. Au Moyen Age, on la portait également en guirlandes pour se protéger contre les mauvais esprits.
Cependant, en médecine traditionnelle, on connait depuis longtemps la pervenche de Madagascar comme un médicament du diabète et de l'hypertension. Les malgaches utilisaient la pervenche pour ses propriétés «coupe faim», et aussi curatives : vermifuge, capacité à soigner les piqûres de guêpe, à désinfecter les plaies, action antipaludique et diurétique en infusion.
Après des travaux canadiens en 1920, vers 1957 des scientifiques ont mis en évidence l'effet anti-leucémique et anti-tumoral de Catharanthus roseus.


Alcaloïdes :

La pervenche de Madagascar produit beaucoup d'alcaloïdes, en grande partie trop toxiques pour être utilisés en thérapeutique mais ils peuvent servir de base chimique pour trouver de nouvelles molécules moins nocives ou plus efficaces.
Les propriétés antidiabétiques de la plantes n'ont pas été confirmées.

Les alcaloïdes capables de lutter contre le cancer et la leucémie sont les plus recherchés, vers 1960 les deux alcaloïdes principaux de la pervenche de Madagascar on été isolés : la leucocristine ou vincristine et la vincaleucoblastine ou vinblastine.
La vinblastine est particulièrement active dans le traitement de la maladie de Hodgkin, et la vincristine est plutôt active dans le traitement des leucémies. Par modification chimique de certains alcaloïdes, des scientifiques ont obtenu un nouveau produit : la navelbine ou vinorelbine, qui est active dans le traitement du cancer du poumon et du sein.
Cependant l’obtention des ces alcaloïdes posent un problème car ils sont présents dans les parties aériennes de la plante mais en très faible quantité : de 0,2% à 1% d’alcaloïdes.
On utilise aussi les racines séchées, car elles sont une source d’ajmalicine ou raubasine (également extraite des rauwolfias), un alcaloïde actif dans l’amélioration de la fonction cérébrale du sujet âgé.

La vincristine (ainsi que la vinblastine) est un antimitotique : elle bloque la multiplication des cellules cancéreuses lors de la métaphase en agissant sur les microtubules du fuseau. C’est un neurotoxique ce qui empêche sa prescription en cas de neuropathie. Elle est faiblement toxique au niveau sanguin, ce qui est rare parmi les médicaments anticancéreux, et est souvent prescrite avec d’autres médicaments anticancéreux.

Par Mélissa Boivin
Revenir en haut Aller en bas
 
La pervenche de Madagascar : Catharanthus roseus
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Madagascar, toujours en état d'alerte
» Palmier géant découvert à Madagascar
» Madagascar
» [Euchroea urania] De Madagascar
» vend lot d'insectes de madagascar

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur la culture des plantes :: Plantes ethnobotaniques, médicinales, condimentales, tropicales :: fiches informatives sur les plantes-
Sauter vers: