Forum sur la culture des plantes

Plantes ethnobotaniques, plantes rares, plantes médicinales, plantes insolites.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Teintures de plantes (extraction des principes actifs)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Zigouigoui
débutant
débutant
avatar

Nombre de messages : 29
Date d'inscription : 04/08/2013

MessageSujet: Teintures de plantes (extraction des principes actifs)   Lun 17 Fév 2014 - 22:12

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je voudrai vous parler des plantes et des procédés d’extraction d’actifs qu’il existe, et en particulier les teintures. Cela me permettra de faire découvrir ceux qui ne connaissent pas et d’avoir vos retours d’expériences pour ceux qui l’utilisent couramment.

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une teinture ?

La teinture est une préparation (voire un procédé) médicinale permettant d’extraire les principes actifs d’une plante, en utilisant un solvant. Les teintures les plus connues sont les « teinture-mère » qui utilisent de l’éthanol (alcool éthylique) allant de 60% à 90%.

On peut distinguer 3 types de teintures :

- Teinture, avec des plantes sèches.
- Teinture-mère (présentée quelques lignes plus haut) avec des plantes fraîches.
- Alcoolat qui est une teinture-mère distillée une fois la macération terminée.

Les teintures sont bien plus efficaces que les infusions puisqu’elles ont plusieurs avantages :

- Meilleur extraction du principe actif.
- Conservation très longue (minimum 5 ans).

Pourquoi une teinture ?

En plus des deux avantages cités plus haut, les teintures en possèdent un dernier qui n’en est pas moindre. En effet, certains principes actifs ne sont pas solubles dans l’eau. Un petit exemple que beaucoup d’entre vous connaîtront : la salvorine A, le principal principe actif de de la Salvia Divinorum, n’est pas (ou très peu) soluble dans l’eau. En revanche, cette molécule est soluble dans l’alcool éthylique.
On comprend donc tout l’avantage que peut avoir ce procédé sur les principes actifs de plantes qui ne sont pas solubles dans l’eau (infusion).

Comment sont réalisées ces teintures ?

Les teintures de plantes sont réalisées par macération de la plante fraîche ou séchée dans de l’alcool. Plus la macération sera longue, mieux les principes actifs seront extraits. Il convient de laisser en moyenne entre 3 et 4 semaines.
Le degré d’alcool a aussi son importance car plus il sera élevé, plus il aura un « pouvoir » d’extraction. Il faudra donc utiliser au minimum de l’alcool à 60°, qui peut être de l’eau de vie coupée à de l’eau distillée par exemple.

Cependant, un alcool à 90° et un alcool à 60° n’auront pas les mêmes effets sur la plante. La macération alcoolique est très puissante et un degré d’alcool trop élevé risque d’extraire trop de molécules, voire même de les détruire. Tout comme un faible degré n’extraira pas suffisamment de principe actif.

Il existe donc des degrés d’alcool propres à chaque plante. Après plusieurs recherches, voici ce que j’ai pu trouver sur le site d’un herboriste : http://herboriste.pagesperso-orange.fr/listepreparations/teintures.htm

Les principales plantes médicinales y sont répertoriées et classées en fonction du degré d’alcool à utiliser ainsi que de la quantité de plante nécessaire. Avant de parler de la quantité, sachez qu’il est maintenant bien difficile de trouver en France de l’alcool au-delà de 60°, à moins que vous ayez certaines connaissances en distillerie.
Côté quantité de plante à macérer, la proportion préconisée est de 1/5 pour la teinture et de 1/10 pour la teinture-mère, c'est-à-dire 1 part de plante pour 10 parts d’alcool.

Pour ma part, je pense que ces teintures doivent, en priorité être, utilisées pour extraire les principes actifs qui ne sont pas solubles dans de l’eau suite à une infusion. Se renseigner donc sur la solubilité de la molécule en question peut alors être utile :)Dès que je remets la main sur le tableau qui récapitule la solubilité dans l’eau, l’huile et l’alcool des principaux actifs de plantes, je vous le partage !

Utilisation de la teinture

Concernant l’utilisation de la teinture, elle se prend en gouttes plusieurs fois par jour et par voie orale. Vous pouvez les diluer dans de l’eau, avec du miel ou tout autres choses qui vous conviendra car certaines personnes peuvent être sensibles au fort taux d’alcool des teintures.

Pour le dosage, je pense qu’il dépend principalement du type de plante, de la concentration du produit, de la personne et de l’état (ou de l’avancée) de la maladie (dans le cas d’une teinture médicinale). J’ai pu trouver cependant une formule donnant le nombre de gouttes à prendre par jour ainsi que leurs fréquences :

0,75 x le poids = Y (Y étant le nombre de gouttes à prendre par jour).
Y / 3 = Z (Z étant la répartition des prises journalières 3 fois par jour).

Cette formule n’est bien sûr pas universelle (pour les raisons citées plus haut) mais elle peut donner un ordre de grandeur. En cas de doutes ou pour plus de précisions sur le dosage d’une plante, renseignez-vous chez un thérapeute, une pharmacie ou sur plusieurs sites internet. Plusieurs avis en valent souvent mieux qu’un !

Les dangers de la teinture-mère ?

Comme vous le savez maintenant, la teinture et la teinture-mère sont des remèdes à forts taux d’alcool ! Il ne peut donc pas convenir aux femmes enceintes, aux nourrissons, aux enfants et aux personnes  atteintes de maladie du foie. Je pense n’avoir oublié personne ;o)

Au final, une teinture c’est une « boisson » alcoolisée, que je compare souvent à du génépi fait maison donc attention à ne pas l’oublier. Comme tout médicament, elle est à prendre avec prudence et en étant averti.

Teinture au vinaigre de cidre ???

Connaissant depuis un certain temps les teintures, je m’étais lancé de la réalisation d’une avec du sureau pour soigner mes rhumes et grippes. Etant donné que je consommais le plus souvent ma teinture en prévention de ces maladies, je prenais plusieurs gouttes chaque jour.

Mais sachant que l’alcooooool c’est maaaaaal et pour ne pas en abuser, j’étais revenu aux bonnes vieilles infusions.
Mais voilà que ce week-end, je m’intéresse de nouveau à ces teintures, je suis tombé sur plusieurs articles qui parlaient de réaliser des teintures avec du vinaigre de cidre. Oui, du vinaigre de cidre, chose que je ne connaissais absolument pas.
Pour info, le vinaigre de cidre est obtenu à partir du cidre.

Il a pour moi plusieurs avantages. Le premier étant son faible taux d’alcool : 4° et 8° ce qui m’intéresse beaucoup. Deuxième avantage, le vinaigre de cidre aurait une durée de vie quasi illimitée, du fait de la présence d’acide acétique (en le conservant bien sûr à l’abri de la lumière). Troisième avantage, il possède un assez fort pouvoir d’extraction de principe actif, certes moins fort que l’acide éthylique, mais quand même meilleur qu’une infusion ! Quatrième avantage, on peut en consommer chaque jour ! Cinquième avantage (ça en fait dit donc !) qui est mon préféré, ce sont les propriétés médicinales du vinaigre de cidre lui-même !

Il contient en effet :

- Des enzymes, des oligo-éléments (potassium, sodium, calcium, phosphore, silicium, magnésium, fer) ainsi que des minéraux.
- Il aiderait également à maigrir grâce à la présence de la pectine et de la provitamine A (le plus fort antioxydant).

Mais surtout, le vinaigre de cidre :

- Favorise la dégradation des glucides et des lipides (accélère le métabolisme).
- Réduit l’appétit et réduit les envies de sucreries (en raison de la pectine et stabilise l’équilibre du potassium et du sodium dans l’organisme).
- Tonifie et nettoie le corps (en raison de l’acide acétique), élimine les toxines.
- Renforce le système immunitaire.
- Neutralise les effets négatifs des radicaux libres sur le corps (en raison de la pro-vitamine A), prévient le vieillissement prématuré.
- Améliore le teint, donne à la peau un effet bonne santé et une finition lisse.

Pour résumer, vous faites un médicament avec un médicament !

Il a donc pour moi beaucoup plus d’avantages que l’alcool !

Je pense donc réaliser très bientôt mes premières teintures à base de vinaigre de cidre et j’espère que les résultats seront à la hauteur de mes attentes ;o)

J’espère que la lecture de mon petit écrit vous aura intéressée.

Si vous trouvez une info qui n’est pas correcte ou que vous souhaitez compléter mes explications, n’hésitez surtout pas !

Principales sources :
http://www.herboristeriebardou.com.fr/Espace-clients/Posologie-des-teintures-meres
http://www.commentmaigrir-vite.net/un-allie-pour-maigrir-plus-le-vinaigre-de-cidre/
http://herboriste.pagesperso-orange.fr/listepreparations/teintures.htm


Zig'


Dernière édition par Zigouigoui le Mar 18 Fév 2014 - 20:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kogui
vieux jardinier
vieux jardinier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 347
Age : 44
Localisation : Bretagne
Date d'inscription : 26/05/2013

MessageSujet: Re: Teintures de plantes (extraction des principes actifs)   Mar 18 Fév 2014 - 18:28

Merci Zig...

et pour les non-buveurs d'alcool ou traditionalistes, il y a les anciens procédés (recettes de Gd-mères ) tout aussi efficace et plus doux pour les organes...

_ infusion ( pour les fleurs/ feuilles/) à l'eau bouillante pendant 10'
_ décoction ( pour les racines/ graines/ branches ) à l'eau bouillante + maintien du frémissement 10'
_ macération (alcaloïdes volatiles ou faibles) dans de l'eau froide au contact des rayons solaires pendant 8 à 12h

ou tout simplement (et je n'en dirais pas plus ) l’absorption de SIPF simple ou galénique...

Je reste conscient des risques sanitaires encourus par la dilvugation de ces propos. Je déconseille donc à tous ( et surtout les c...) de faire mumuse avec les plantes sans une bonne connaissance et un certain respect...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Teintures de plantes (extraction des principes actifs)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Plantes Photosensibilisantes.
» Plantes toxiques
» Mes scalaires mangent mes plantes
» Troc aux plantes à Veneux les Sablons
» Les plantes pour bac à betta

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur la culture des plantes :: Le bistrot-
Sauter vers: