Forum sur la culture des plantes

Plantes ethnobotaniques, plantes rares, plantes médicinales, plantes insolites.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Tout savoir sur la Valériane Officinale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nyx
divinité
divinité


Masculin
Nombre de messages : 2554
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Tout savoir sur la Valériane Officinale    Ven 1 Nov 2013 - 22:41

Bonjour à tous,

Pour moi, cette année est celle de la Valériane. Elle pousse partour sur les bord de route et les ruisseaux de ma région. Je commence à explorer cette plante en profondeur  et je vais vous faire partager mes quelques découvertes concernant cette plante magnifique qui est employée depuis l'antiquité pour ses vertus médicinales.(Autrefois, la Valériane servait aussi à la confection de philtre d'amour).

Tout ceci est écrit à titre informatif exclusivement et n'a pas pour but d'inspirer une quelconque médication ou consommation. Donc autrement dit, c'est pour votre culture générale et rien d'autre.


Espèce:  plusieurs Valérianes ont des vertus médicinales mais la plus efficace pour trouver le sommeil et détendre, c'est la Valériane Officinale, on peut la trouver en pharmacie.

Vertus: anti-stress, sédatif, aide à trouver le sommeil, aide à lutter contre l'anxiété

Parties utilisées: racine et rhizome sur les plantes d'au moins deux ans d'âge.

Récolte: on prend les racines un jour de beau temps, on ne les rince pas à l'eau mais on les brosser pour enlever la terre et les impureté. Je découpe en morceau les racines que je fais sécher dans le noir totale dans un endroit bien aéré. En séchant, les racines prennent une odeur terrible qui rappelle le chien mouillé

Commentaire: après plusieurs essais, j'en conclue que les principes actifs de la plantes s'abîment avec l'eau chaude. Par ce fait, l'infusion est peu efficace. En revanche, l'ingestion directe des racines ou la teinture donnent de très bons résultats. J'ai remarqué que cette plante diminue le temps d'endormissement et qu'elle appelle au sommeil tout en détendant le corps et l'esprit.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Je vous met ci-joint deux extraits, le premier tiré de deux livres (120 plantes médicinales de Rombi et Robert et Plantes médicinales de Gründ):












Bonne lecture à tous, et encore un rappel: tout ceci à titre informatif, ne pas consommer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PSYCHOCRACK
druide
druide


Masculin
Nombre de messages : 615
Age : 37
Loisirs : l'élevage de bisons
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: Tout savoir sur la Valériane Officinale    Sam 16 Avr 2016 - 18:19

bonjour,

les principes actif se transfrme en composer inactif au dessus de 40°c

j'ai crée un guide de culture, malheureusement il à disparut, je le met donc ici:

culture de la valeriane officinale  
introduction

la culture de la valeriane officinal.

Genre : valeriana.

espèce : officinalis

catégorie : vivace rhizomateuse à feuillage caduc.

famille: valerianacées.

origine: Asie du nord.

répartition géographique: Europe; Asie du nord; Amérique du nord (invasive dans certain état comme le Connecticut et le Minnesota); perou.

Habitat: Très répandue en France, elle croît surtout sur le bord des ruisseaux, des fossés, dans les bois humides, mais parfois aussi au bas des coteaux, dans une terre sèche et sablonneuse qui influe sur la coloration des racines. Elle est cultivée depuis quelques années dans le Nord et un peu sur les bords de la Loire.

croissance: rapide.

difficulté de culture: facile.

culture:

graines:

il existe plusieurs varièter de valérianne oficinal,:

l’espèce indigène qui n'a pas de nom.

et d'autre cultivar en agriculture comme la valeriana officinalis 'BLBP 19' et 'Anthos' plus productive en terme de quantité de racines sèche et en produit actif.


conservation des graines: les graines ne restent pas viables longtemps, 2 ans tout au plus. Pour conserver les graines, placez les dans la partie la moins froide de votre réfrigérateur, dans une boite hermétique à l'air et à la lumière,avec un sachet dessicant (renouvelez le sachet tout les 6 mois) le papier aluminium est très pratique pour protéger les graines des changements brusque de température et de la lumière.



substrat:

La valériane officinale croît dans tous les sols. toutefois,elle préfère les sols frais, presque humides, perméables, profonds. ph idéal: 6.6 - 7.5.
je la cultive en pots, dans une terre genre light mix réutiliser plusieurs années d’affilée sans aucun problème, suffit de mettre de l'engrais liquide.

si vous n'avez pas de light mix pres de chez vous, un terreaux horticole avec 10% de perlite ou sable.



Exposition :

mi ombre/plein soleil,supportant le plein soleil.

Arrosage :

fréquent ,elle aime l’humidité net les sols frais mais pas détrempé mais peu très bien supporter la sécheresse.

n'arroser jamais une plante en plein soleil ça la ferais grillé

les système d'arrosage automatique seront certainement nécessaire, cette plante demande beaucoup d'eau, et le réchauffement climatique n’aide pas.

engrais:

La valériane est très gourmande en engrais.

en pot uniquement je luis met un engrais universel liquide (ex: NPK 13/7/11 ou 3/5/6), ne jamais arroser avec engrais si la plante maque visiblement d'eau( ) risque de surdose en nutriment.

en pleine terre elle aime les sols riches. Vous pouvez faire des apports d’engrais organiques au printemps et à l’automne.

en pot, ne jamais dépasser la dose maximum inscrite sur la bouteille!.

pour la fréquence d’utilisation de l'engrais liquide ,il faut :

- observer la couleurs et la vitesse de croissance de la plante: si la plante à une croissance plus lente qu'avant
- observer la couleurs des feuilles: si le feuillage en général est devenue plus clair (moins vert),en commencent par les feuilles du bas, puis ensuite les feuilles jaunisse en commencent toujours par le bas de la plant= carrence en azote.
- tenir compte du taux d'engrais incorporé dans le substrat: le terreaux semis contient tres peu d'engrais, les perlites, sable et vermiculite ne contienne aucun engrais.
- tenir compte de la fréquence d'arrosage:
- tenir compte de l'exposition lumineuse: plein soleil = plus d'engrais

rusticité :

Elle résiste de -20°C à -30C selon les condition climatique

maladie et parasites :

la valériane officinal est très résistante au maladies et parasites.

attention, une plante en mauvaise santé (carence, erreurs d’arrosage, sur engraissage) émet dans l'air des signaux hormonaux qui attire les insectes .

Utiliser des moyens de lutte biologique pour ne pas tuer les abeilles , bourdons, et autre butineurs, attention les pesticides même naturelle ils peuvent tuer aussi les auxiliaire le mieux c'est les larves de coccinelle, elle seront déposer sois par les coccinelle qui viendront festoyer au passage, sois par vous même,(ça s’achète sur le net ou en commande en jardinerie) si il y en à assez elle se régaleront de 100% de l'invasion.De toute façon, même blindé de pucerons ça pousse très bien!


-elle résiste très bien au moisissure !

-Elle peut choper des bactéries, transmises par les outils qui servent à diviser les souches, donc bien penser à désinfecter les outils avant d’attaquer une nouvelle souche !

-les mauvaises herbe lui font concurrence enlevez les régulièrement , une autre stratégie pour ce débarasser des mauvaisse herbe c'est de fixé une "toile hors-sol" (toile perméable, donc laissant passer l'eau mais ne laissant pas passer les mauvaise herbes,) apres bien sur avoir bècher ou passer le motoculteurs, et enlever toute les mauvaise herbe ou presque j'usqu'a la racine.

-les oiseau et limasse sont redoutable pour les semis et les plantes adulte sortant de leurs "hibernation.

-les "mineuses" peuvent venir grignoté de l’intérieur les feuille, mais temps qu'il n'y en à qu'une ou deux ça va!!!


semis:


date de semis: semez au primptemps, vers mi avril sous abris (dans une serre froide ou un peut chauffé) ou en interrieur derrière une fennetre .

substrat pour le semis: du terreaux pour semis avec 10% de perlite (vendue en jardinerie) ou sable, n'acheter surtout pas du "terreaux semis" avec perlite incorporé ,c'est de la merde.

alternative: les terreaux de growshop peu engraisser comme, le light mix, terra professional, ect....

température de germination: entre 16 et 30°c ,entre 27 et 29 est idéal.

poser vos graines dans des godet (1 graine par pot) après les avoir arroser et tassez la graine en surface. garder le substrat humide mais pas détrempé.

Elles n'ont pas besoin de stratification, mais on paraît-il besoin de lumière(et de l'eau bien sur) pour germer.

à notez : Les premières feuilles de la plantule ne ressemblent pas du tout à la feuille de la valériane adulte!

croissance juvénile:


valériane en croissance juvénile, la couleur vert pâle de leurs feuille indique une carence en azote, il est temps d'arroser avec un peu d'engrais.
à ce stade je leurs met 2ml d'engrais par litre d'eau (5ml max marquer sur la bouteille).

-à partir de semis, la première année est consacré entièrement à la croissance juvénile et végétative.

-après la germination pas besoin d'engrais, attendez que la plante en réclame.

.
plantation:
Plantez-la en terrain frais et humide de préférence mi-ombragé, 40 cm entre chaque plant (de tronc à tronc, comme d'hab!!!) en ligne, puis faite des allée de 80 cm de large entre chaque ligne. .
Cependant, sa culture au soleil est possible dans des terrains humides.

Ces terrains ne doivent cependant pas retenir l’eau ou être inondables.

Elle aime les sols riches (en engrais).

types de sol http://jardinage.comprendrechoisir.com/comprendre/qualite-de-la-terre :

Argileux
Calcaire
Sableux
Caillouteux
Humus, terreau

note: si votre sol est argileux ou humifère, incorporez y 5% de sable environ, là terre colleras moins au racines à la récolte.


Croissance végétative:




souche de valériane qui fini ça phase végétative pour entrer bientôt en floraison.

floraison :


la deuxième année les plant fleurisse
du printemps à l'été selon le climat (début mai jusqu'à fin juillet), elle produit des fleurs parfumées et mellifères,elle se ressèment spontanément sans pour autant devenir envahissantes attention ce peut être une plante invasive dans certain pays, exemple: http://www.minnesotawildflowers.info...den-heliotrope .


couper la hampe floral à lsa base une fois que toute les graines sont tomber.

récolte des graines :

Vers le mois de juillet, récolter  les graines provenant d’exemplaires vigoureux et donnant un poids supérieur de racines. (sélection) Prendre les précautions nécessaires,un large bas ou collant en nillon à maille inferieur à la taille des graines, car les graines très petites et munies d’une aigrette de poils s’envolent rapidement après leurs maturité.

après la floraison :



.

éclats de souches :

En fin d’été, début d’automne, préparez votre sol en l’ameublissant et le désherbant soigneusement.

vers le 1er octobre, sortir votre valériane de terre avec une bêche ou une fourche bèche, Laisser à chaque segment au moins un "œil" bien constitué muni de racines à sa base (vous pouvez en laisser plusieurs si vous avez envie). tranchez la souche à la vertical avec un très grand couteau à dent de scie.Enlevez ensuite une bonne partie des feuilles, taillez les racines, Une souche de valériane poussant en pleine terre pourra donner suivant sa force 15 à 20 petits plants.
mais il se peut que certaint risome soit perdu pendant la bataille!!!

éclat de souche en photos:


une bonne grosse valériane!!!
en post floraison


une bonne grosse paire de ciseaux et un couteau scie avec un bac pour mettre moins de terre partout



on commence par tailler le feuillage!!!
ça permetrat d'équilibré la proportion feuilles/racines, et ainssi la plante reprendras mieux une fois en terre



on dépote



on découpe la motte autour de la souche



et on tranche dans le vif, dans le sens de la hauteur, en essayant de pas couper un "œil"en 2, attention les doigts!!!
les souches de valériane peuvent être très coriaces
on désinfecte la lame du couteaux après chaque valériane diviser, pour évité de transmettre des maladie d'une plante à l'autre.
on laisse 1 ou plusieurs rhizome + 1 à 2 cm de racines en dessous


puis on replante les rhizomes 1 par 1 en distançant comme j'ai dit plus haut!


elle on re-poussé, malgré le froid automnal.





Récolte :

on utilise les racines, il s'agit des organes souterrains, c'est-à-dire du rhizome, des racines et des stolons de l'espèce prise dans son sens large. les 2 premières années vous ne pourrez rien récolter, il faut procéder à l’arrachage des racines au mois d’octobre-novembre qui suit la plantation du rhizome, parce que, d’une façon générale, il faut cultiver la valériane comme une plante annuelle. C’est à tort qu’on pourrait croire que les souches prennent chaque année un plus grand développement et donnent une récolte de racines de plus en plus abondantes. Il n’en est rien, parce que la tige élancée formée au moment de la floraison se fane et, en se détruisant, amène la destruction de toutes les racines qui avaient servi à son développement(sauf si l'on coupe la hampe floral avant le dévelopement des fleurs). préférer les racines de trois ans au moins. Arrachées à la pelle bêche, entre septembre et octobre, les racines doivent être nettoyées aussitôt à l’eau courante. Cette opération est très simple quand elles proviennent d’un terrain sablonneux, mais devient très difficile lorsqu’elles ont poussé dans un sol argileux ; il faut alors les faire tremper quelque temps auparavant pour que la terre se détache mieux.

Séchage:

à noté: la racine fraiche contient plus de produit actifs que les racines sèches!

On étale les racines en couche mince sur des claies placées dans un grenier ou un hangar très aéré et l’on a soin de les remuer fréquemment. Lorsque les racines sont trop grosses on les fend en deux. La dessiccation ainsi faite est lente et demande au moins une quinzaine de jours ; aussi, quand la récolte est importante, vaut-il mieux recourir à un séchoir à air chaud (ne pas dépasser 40°c pour éviter les pertes en acide valérénique ). ( On estime que le rendement de 10 kg de racines fraîches varie entre 2 ,5oo Kg et 2 ,890 kg de racines sèches.)

il existe des machine pour désècher les plante

conservation des racines sèchées:

au sec et bien aéré à l’abri de la lumière. La durée ne doit pas dépasser une année.

hivernage:

attention, la valériane officinal est une plante à feuilles caduc (feuille non pérenne qui tombe chaque année le pétiole se détache de la tige en laissant une trace de cicatrisation) . donc si la température est trop froide elle perd toutes ces feuilles pendant l'hiver, ce n'est pas un signe de dépérissement!!! c'est pour ce protéger du gel.


elle à besoin de très peu d'eau pendant l'hiver, tout simplement par ce qu'elle n'a que peu voir pas de feuilles pour absorber et transpirer l'eau contenue dans le sol. donc en pleine terre, ne l’arroser pas pendant l'hiver risque de pourrissement des racines.

en savoir plus:

http://engrais.comprendrechoisir.com/
http://engrais.comprendrechoisir.com/chapitre/478
http://arrosage.comprendrechoisir.com/


Sources:

http://www.agrireseau.qc.ca/agricult...-valeriane.pdf

http://sciences.gloubik.info/spip.php?article94

http://fr.wikipedia.org/wiki/Val%C3%A9riane_officinale

http://nature.jardin.free.fr/vivace/ft_valeriana.html

http://www.le-jardin-des-medic
inales.com/valeriane.html

http://davesgarden.com/guides/pf/go/855/

http://www.phytovox.fr/article-la-va...-67533420.html

http://jardinage.comprendrechoisir.c...ane-officinale

http://ethnoplants.bestgoo.com/t3015-recolte-des-graines-de-valeriane

mon experience de la culture de cette plante( 10 ans).


ps j'ai plus les phots, mais j'ai laisser certain commentaire, pour la coerence du guide!

bonne culture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Tout savoir sur la Valériane Officinale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» plante indigène --- identifiée: Valériane officinale
» Valériane
» Je croyais... mais c'est pas... serait-ce une valériane rouge ? Centranthus ruber
» Centranthus ruber - Valériane
» Le cochon d'inde - Tout savoir ou presque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur la culture des plantes :: Les plantes médicinales :: Plantes médicinales & phythothérapie-
Sauter vers: