Forum sur la culture des plantes

Plantes ethnobotaniques, plantes rares, plantes médicinales, plantes insolites.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Khalil Gibran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
XIII
druide
druide
avatar

Nombre de messages : 556
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Khalil Gibran   Mer 14 Mar 2012 - 13:22

Comme je me suis remis dans la lecture de l'intégrale de ses oeuvres, je cherchais sur internet un forum de discussion, ou un site contenant des analyses de ses textes.
J'ai pas encore trouvé du coup j'ouvre un sujet ici car apparement c'est une personne qui n'a pas encore était présenté sur ce forum et qui me tient beaucoup à coeur.


Petite biographie qui vous donnera une partie de ses oeuvres:

Khalil Gibran est un poète libanais né le 06 Janvier 1883 à Bécharré au Liban alors province ottomane de la Grande Syrie dans une famille Maronite
dimanche 30 novembre 2003.
En 1895, C’est l’exil et le départ de la famille de Khalil Gibran pour Boston, pour un raison inexpliqée le père n’est pas du voyage.

En 1898, c’est le retour de Gibran à Beyrouth, où il s’inscrit au collège de la Sagesse. Il y passe 4 ans

En 1902,il retourne à Boston et il peint et il écrit son talent artistique s’affirmant

En 1903, sa mère décède ainsi que son demi-frère

En 1904 Gibran rencontre une directrice d’école Marie Haskel qui le protége. Elle le soutient dans ses travaux d’écriture en langue Anglaise. Il engage avec elle une correspondance que seule la mort interrompra

En 1905. Parution de La musique Le premier livre de Gibran suivi des Nymphes Des Vallées(1907)

En 1908 Publication des Esprits Rebelles. l’église maronite juge l’ouvrage hérétique et le pouvoir Ottoman décide de le bruler en place publique. Gibran part pour Paris où il étudiera les Beaux Arts.

En 1910, il s’installe définitivement à New-York où il se consacre à la peinture et à la poésie.

En 1912 , Début de la correspondance avec May ziyada qui vit en Egypte

En 1916 Gibran mène une campagne en faveur des victimes au Liban de la famine provoqués par la Guerre

En 1918 Publication du Fou

En 1919 Publication de Processions en Arabe

En 1920 Publication de Forerunner et de Tempêtes

En 1923 Parution du Prophète

En 1926 Parution du Sable et de l’écume

En 1928 Parution de Jésus, Fils de l’Homme suivi des Dieux de la Terre, de l’Errant et du Jardin des Prophètes

En 1931 Il Meurt à New-york Son corps est ramené au Liban, où il repose désormais dans la crypte du monastère de Mar Sarkis, à Bécharré.


Je ne saurais m'aventurer dans un texte résumant l'homme qu'il est, si ce n'est vous dire que malgrés certaines tentatives de censures, ses textes ont su trouver dans le monde entier des personnes réceptives à ses paroles.

bien qu'au fur et à mesure que le temps passe, mon interet se porte vers différents textes, celui qui parle des enfants (Le prophète) en garde toujours autant à mes yeux:

Et une femme qui portait un enfant dans les bras dit,
Parlez-nous des Enfants.
Et il dit : Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l'appel de la Vie à elle-même,
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.
Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,
Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez accueillir leurs corps mais pas leurs âmes,
Car leurs âmes habitent la maison de demain, que vous ne pouvez visiter,
pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer d'être comme eux,
mais ne tentez pas de les faire comme vous.
Car la vie ne va pas en arrière, ni ne s'attarde avec hier.

Vous êtes les arcs par qui vos enfants, comme des flèches vivantes, sont projetés.
L'Archer voit le but sur le chemin de l'infini, et Il vous tend de Sa puissance
pour que Ses flèches puissent voler vite et loin.
Que votre tension par la main de l'Archer soit pour la joie;
Car de même qu'Il aime la flèche qui vole, Il aime l'arc qui est stable.


En esperant que cela ait attiré votre attention, voici un lien qui donne accès à la lecture gratuite de son livre "Le prophète":
http://beurgay.free.fr/gibranchap1.htm

Bonne lecture Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
briska
débutant
débutant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 21
Localisation : LLn Belgique
Date d'inscription : 22/04/2011

MessageSujet: Re: Khalil Gibran   Mar 27 Mar 2012 - 0:53

Je ne connaissais pas du tout ce poète mais le bout de texte que tu as partagé est vraiment magnifique et pleins d'enseignements.

Citation :
Et bien qu'ils soient avec vous, ils ne vous appartiennent pas.
Vous pouvez leur donner votre amour mais non point vos pensées,

Merci beaucoup
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XIII
druide
druide
avatar

Nombre de messages : 556
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: Khalil Gibran   Mar 27 Mar 2012 - 11:44

Merci briska pour être le premier à réagir sur ce poète, si en plus ca a permis à ce que tu le découvre, j'en suis vraiment heureux! Smile

Pour la suite je ne peux que t'inviter à aller sur le lien de mon 1er mess ou en librairie, l'intégrale de ses oeuvres se trouvent dans un bouquin de 30€.

Suivre ses réflexions est très interessant car avant d'écrire ce livre (le prophète), on voit bien qu'il débute par une période de révolte. Et cette transition de révolté à... sage, est pour moi essentiel afin d'apprendre à canaliser cette volonté de changement en actions altruistes.

Un autre texte sur la nourriture, comme on parle de manger des insectes à coté^^

Puis un vieil homme, un aubergiste, dit, Parle-nous du Manger et du Boire.
Et il dit :

Puissiez-vous vivre du parfum de la terre, et comme une plante être rassasié de lumière.

Mais comme vous devez tuer pour manger, et dérober au nouveau-né le lait de sa mère pour étancher votre soif, faites-en alors un acte d'adoration.

Et que votre table s'érige comme un autel sur lequel le pur et l'innocent de la forêt et de la plaine sont sacrifiés pour ce qui est plus pur et encore plus innocent en l'homme.

Lorsque vous tuez un animal, dites-lui en votre cœur :

"Par cette même puissance qui te donne la mort, je suis mis à mort également ; et je serai aussi dévoré.

Car la loi qui t'a livré entre mes mains me livrera à une main encore plus puissante.

Ton sang et mon sang ne sont autre que la sève qui nourrit l'arbre des cieux."

Et quand vous croquez une pomme à pleines dents, dites lui en votre cœur :

"Tes graines vivront en mon corps,

Et les bourgeons de tes lendemains s'épanouiront dans mon cœur,

Et ton parfum sera mon haleine,

Et ensemble nous nous enchanterons en toutes saisons".

Et à l'automne, quand vous vendangez le raisin de votre vigne pour l'apporter au pressoir, dites en votre cœur :

"Je suis aussi une vigne, et mes fruits seront récoltés pour être pressés,

Et comme un vin nouveau je serai conservé dans d'éternelles amphores".

Et en hiver, lorsque vous tirez le vin, qu'il y ait en votre cœur un chant pour chaque coupe ;

Et qu'il y ait dans ce chant une pensée pour les jours d'automne, et pour la vigne, et pour le pressoir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maldoror
débutant
débutant
avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 18/03/2012

MessageSujet: Re: Khalil Gibran   Mer 28 Mar 2012 - 18:44

Je suis friand de poésie et c'est toujours un plaisir de découvrir de nouveaux poètes . Je n'avais jamais entendu parler de Khalil Gibran, mais tu m'as donné envie de le lire et je t'en remercie (c'est assez rare pour que je me permette de le préciser Laughing ) .

Je regrette de ne pas savoir lire la langue dans laquelle on été écrits ces poèmes (je suppose que ce n'est pas le français), c'est souvent l'inconvénient des oeuvres étrangères, j'ai toujours du mal à lire un texte en sachant que ce n'est pas exactement ça qui a été écrit, aussi bonne que la traduction puisse être .
Merci, en tout cas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XIII
druide
druide
avatar

Nombre de messages : 556
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: Khalil Gibran   Jeu 29 Mar 2012 - 12:58

Les textes que j'ai mis ici ont étaient traduis de l'anglais, mais il à aussi écris dans sa langue natale en arabe

Je regrette aussi de ne pas avoir approfondis mon anglais, mais moins pour la poésie que pour la musique.
En attendant tu peux trouver des traductions plus récentes que celles données gratuitement sur internet en librairie. Et c'est beaucoup plus agréable de le lire sur du papier Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marsmalo34
jardinier
jardinier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 229
Age : 24
Loisirs : botanique
Date d'inscription : 17/09/2011

MessageSujet: Re: Khalil Gibran   Ven 30 Mar 2012 - 17:39

Moi aussi tu m'as donné envie de me lancer dans ces lectures je vais donc m’acheter le prophète dés que je peu (je préfère la lecture sur papier), d'habitude je suis pas trop poésie mais l'extrait ma plus donc j'irais en librairie :p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XIII
druide
druide
avatar

Nombre de messages : 556
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: Khalil Gibran   Ven 30 Mar 2012 - 20:16

Le prophète est vraiment vite lu, une journée te suffis.
Ce qui est impressionant est de le ressortir plus tard, quand on pense avoir appris de nouvelles choses ou lors ce qu'on a vécu un événement important, et d'observer les nouvelles reflexions, rapprochement qui lient les deux.

J'ai entendu un jour: les meilleurs livres sont ceux qui arrivent à placer des mots sur ce qu'on ne sait exprimer.

Depuis que j'ai lu Gibran j'ai trouvé cette phrase très juste.


Comme à mon grand plaisir quelque personnes sont intéressé par ce que fait Khalil Gibran, je vous fait découvrir une autre de ses oeuvres
Voici quelques citations issus du livre "le sable et l'écume" (ce livre n'est composé que de courtes phrases tel que celles ci)

Nous mesurons le temps en nous fiant au mouvement d'innombrables soleils et ils mesurent le temps avec de petites machines enfouies dans leurs poches.
Dites-moi à présent comment pourrions-nous jamais nous rencontrer au même endroit et au même moment?


Comment puis-je perdre foi en la justice de la vie, quand les rêves de ceux qui dorment sur du duvet
ne sont pas plus beaux que les rêves de ceux qui dorment à même le sol?



Bien des doctrines sont comme une vitre. Nous voyons la vérité à travers, mais elle nous en sépare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tchouck
jardinier
jardinier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 237
Age : 35
Localisation : À coté de la plaque.
Date d'inscription : 15/08/2012

MessageSujet: Re: Khalil Gibran   Dim 19 Aoû 2012 - 1:50

C'est vraiment très profond, inspiré, et beau...grand poète traduit par un excellent traducteur donc?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XIII
druide
druide
avatar

Nombre de messages : 556
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: Khalil Gibran   Dim 19 Aoû 2012 - 13:37

Jamais un mot dans une langue ne pourra trouver son jumeau dans une autre langue (même les mots transparents) car derrière se cache un concept, une idée, des sentiments propre à la culture de chaque langue.

Quand je tombe sur plusieurs traductions, n'étant pas assès compétent pour distinguer lesquels sont les plus justes, j'oriente mon attention sur celles qui me parle le plus. C'est peut être pas la meilleur façon de faire mais en attendant de devenir bilingue j'en connais pas d'autre...

Je ne me suis pas intéressé au traducteur je t'avoue, j'ai pris celui qui me paraissait le plus complet et dont le tirage était le plus récent.
J'ai finis par acheter celui là (oeuvre complète) aprés avoir juste acheté le prophète: http://livre.fnac.com/a1855201/Khalil-Gibran-Oeuvres

Citation :
Alexandre Najjar, son dernier biographe, présente ce volume d'Oeuvres complètes - dont la plus grande partie a été traduite de l'arabe et de l'anglais par Jean-Pierre Dahdah - et l'enrichit d'un " Dictionnaire Gibran ".

Le traducteur, Jean-pierre Dahdah

Citation :
Né le 10 mars 1961, à Beyrouth, Jean-Pierre Dahdah est écrivain, scénariste, traducteur, journaliste, professeur d'arabe et documentaliste. Selon lui, deux domaines l'intéressent particulièrement : le Monde Arabe et les Spiritualités. En plus des oeuvres cités ci-dessous, il a écrit dans les revues : Problèmes politiques et sociaux, édité par La Documentation Française ; Question de, Albin Michel ; Le Monde arabe et musulman au miroir de l'Université française, coéditions CNRS - IMA - IREMAM .

- Khalil Gibran, Une biographie - L'expérience intérieure ; Paris ; Albin Michel ; 1994 ;
459p. ; 21cm ;
- Le Prophète - Khalil Gibran ; traduit et commenté par Jean-Pierre Dahdah, Editions du Rocher, 1993 ;
- Le Prophète - Khalil Gibran, traduit et commenté par J.-P. Dahdah, J'ai Lu, 1995 ;
- Merveilles et Processions - Khalil Gibran ; traduit par J.-P. Dahdah, Albin Michel, 1996 ;
- Jésus Fils de l'homme - Khalil Gibran ; présenté et traduit par J.-P. Dahdah, Albin Michel, 1990; réédition 1995 ;
- Le sable et l'Ecûme - Khalil Gibran ; Préfacé et traduit par J.-P. Dahdah, Albin Michel, 1990 ;
- Khalil Gibran, l'Oeil du Prophète : anthologie réalisée par J.-P. Dahdah, Albin Michel, 1991 ;
- Khalil Gibran, Visions du Prophète : anthologie réalisée par J.-P. Dahdah, Editions du Rocher, 1995.

SOURCE Catalogue de la Bibliothèque Nationale de France

Je ne peux que t'encourager à acheter un de ses livres Wink

Le temps

Si d'aventure une goutte de rosée dit :

"il m'a fallu mille ans pour n'être qu'une goutte de rosée"

Dites-lui :

"Ignores-tu que toute la lumière de toutes ces années brille dans ton cercle ?"

Khalil Gibran
(Le jardin du prophète)




Je cherchais une citation à mettre et je ne connaissais pas celle là, dédié à mes grands parents tiens petite pensée, goutte de rosée, pour eux Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayapan
druide
druide
avatar

Masculin
Nombre de messages : 978
Age : 31
Localisation : paris
Loisirs : peinturlur musica & botanica
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: Khalil Gibran   Ven 28 Déc 2012 - 11:22

j'ai acheter un bouquin avec le prophete\le jardin du prophete\le sable et l'écume..
"bien des doctrines sont comme un vitre, elles te montrent la vérité a travers elles, mais elles t'en séparent..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
XIII
druide
druide
avatar

Nombre de messages : 556
Date d'inscription : 28/01/2012

MessageSujet: Re: Khalil Gibran   Sam 29 Déc 2012 - 17:45

Very Happy
Bonne lecture
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Khalil Gibran   

Revenir en haut Aller en bas
 
Khalil Gibran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherchez l’amour Gibran Khalil Gibran
» Finition de la saison
» Mon poème préféré
» El Belem Ibn Khalil
» Le château du roi René à Tarascon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur la culture des plantes :: Le bistrot :: spiritualité-
Sauter vers: