Forum sur la culture des plantes

Plantes ethnobotaniques, plantes rares, plantes médicinales, plantes insolites.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Riz'lacroix
spécialiste en matériel de culture
spécialiste en matériel de culture
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1526
Age : 29
Loisirs : Hydroponie
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Sam 9 Juil 2011 - 17:02

"Après le Sénat, l'Assemblée nationale (comptant seulement 11 députés) a adopté jeudi 7 juillet une proposition de loi UMP visant à moderniser la carte nationale d'identité et à créer un fichier central biométrique regroupant, à terme, les identités de tous les "honnêtes" Français.

Par rapport à la version votée au Sénat, le rapporteur UMP Philippe Goujon a fait adopter un amendement pour sécuriser les deux catégories de titres d'identité en prévoyant d'utiliser un seul et même fichier central. La proposition de loi devrait maintenant faire l'objet d'une commission mixte paritaire pour établir un texte de compromis entre Assemblée et Sénat.

La nouvelle carte biométrique intégrera deux puces. La première, dite "régalienne", contiendra les informations d'identité de son propriétaire (état civil, empreintes digitales...). Une seconde puce, facultative, dite e-services, permettra de réaliser des signatures électroniques sur internet pour des échanges commerciaux et administratifs."

[...]

"Enquêtes judiciaires, lutte contre le terrorisme... l'argument originel de lutte contre l'usurpation d'identité s'éloigne, pour rejoindre le feu projet de carte INES (Identité Nationale Electronique de Sécurité) largement critiqué par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil)."

[...]

"Le gouvernement rêve depuis très longtemps d'un fichage de tous les Français. L'INES à l'époque d'un Nicolas Sarkozy ministre de l'Intérieur a été retoquée, maintenant ils rentrent par la fenêtre." Jean-Claude Vitran (responsable des Libertés et Technologies de l'Information et de la Communication à la Ligue des Droits de l'Homme)

"Il y a derrière cette loi une énorme campagne de lobbying de la part du GIXEL, et en particulier de Morpho." Jean-Marc Manach (journaliste des technologies de l'information et de la communication)

L'article en entier : http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/societe/20110706.OBS6619/bientot-un-fichier-central-biometrique-pour-tous-les-francais.html
Le projet de loi : http://referentiel.nouvelobs.com/file/1944294.pdf
L'INES : http://fr.wikipedia.org/wiki/Identit%C3%A9_nationale_%C3%A9lectronique_s%C3%A9curis%C3%A9e





cyclops

_________________
Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.
[Arthur Schopenhauer]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toniatuh
druide
druide
avatar

Masculin
Nombre de messages : 719
Age : 36
Localisation : Valenciennes
Loisirs : Mettre en terre divers organismes ^^
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Sam 9 Juil 2011 - 20:15

Et bien, µ
voila une belle démonstration de ce qui arrive quand le peuple est en vacance..

(Ils nous disent de regarder leurs doigts quand ils pointent la Lune)

Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riz'lacroix
spécialiste en matériel de culture
spécialiste en matériel de culture
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1526
Age : 29
Loisirs : Hydroponie
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Mar 16 Aoû 2011 - 0:50

très explicite



bienvenue dans le meilleur des mondes...

_________________
Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.
[Arthur Schopenhauer]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riz'lacroix
spécialiste en matériel de culture
spécialiste en matériel de culture
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1526
Age : 29
Loisirs : Hydroponie
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Sam 20 Aoû 2011 - 19:27

Un "zapping" résumant relativement bien la situation actuel, et à venir en matière d'RFID...



Empêchons l'histoire de se répéter !

IBM et l'Holocauste, relations d'affaires avec le régime nazi :
http://en.wikipedia.org/wiki/IBM_and_the_Holocaust

_________________
Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.
[Arthur Schopenhauer]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riz'lacroix
spécialiste en matériel de culture
spécialiste en matériel de culture
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1526
Age : 29
Loisirs : Hydroponie
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Dim 21 Aoû 2011 - 13:51

Rien à voir avec la RFID, pour l'instant...

Article du New York Times daté du 15 aout 2011 (traduction google) :

"Envoi de la police avant qu'il y ait un Crime" ou "Minority Report"

[...]
la présence des policiers dans le garage vendredi après-midi en Juillet a été tout sauf ordinaire: Ils ont été dirigés vers la structure du parking par un programme informatique qui avait prédit que les cambriolages de voitures sont particulièrement susceptibles ce jour-là.

Le programme fait partie d'une expérimentation inhabituelle t par le département de Santa Cruz de la police dans la prédiction de police - de déployer des agents dans les lieux où les crimes sont susceptibles de survenir dans l'avenir.

En Juillet, Santa Cruz a commencé à tester la méthode de prédiction pour crimes contre les biens comme les cambriolages de voitures et la maison et les vols de voiture. Jusqu'à présent, a déclaré Zach Friend, analyste de la criminalité du département de police, le programme a aidé les agents préempter plusieurs crimes et a conduit à cinq arrestations.
[...]
Les efforts pour anticiper systématiquement quand et où les crimes se produiront sont expérimentées dans plusieurs villes. La police de Chicago, par exemple, a créé une unité d'analyse prédictive année dernière.

Mais la méthode de Santa Cruz est plus sophistiqué que la plupart. Basé sur des modèles de prédiction des tremblements de terre répliques, il génère des projections sur lesquelles les zones et les fenêtres de temps sont les plus à risque pour des crimes à venir par l'analyse et détection des modèles dans les années de données sur la criminalité passé. Les projections sont recalibrés quotidienne, comme de nouveaux crimes se produisent et les données mises à jour est introduit dans le programme.

http://www.nytimes.com/2011/08/16/us/16police.html?_r=1

(PS : logiciel conçu par IBM)

_________________
Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.
[Arthur Schopenhauer]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riz'lacroix
spécialiste en matériel de culture
spécialiste en matériel de culture
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1526
Age : 29
Loisirs : Hydroponie
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Mer 21 Sep 2011 - 17:22


Alex Turk démissionne de la CNIL et met en garde...

« D'ici 2020 l’utilisation des technologies, et à terme probablement de nanotechnologies, aboutira au fait que l’on mettra en place des systèmes d’informations qui pourront voir et entendre à distance tout en étant totalement imperceptibles. Personnellement, je crains que l’invisibilité de ces phénomènes entraîne automatiquement leur irréversibilité. Quand vous ne savez pas que quelque chose existe, vous ne pouvez pas lutter contre.
[...]
j’ai déclaré que l’on finira par regretter le temps du Big brother car j’ai davantage peur de millions de nano brothers – capteur, puces électroniques – dispersés dans la nature dépendant du secteur public et du secteur privé que du Big Brother au sens où on l’entend généralement, c’est-à-dire d’une sorte de Léviathan qui observe la société. Au moins contre ce type de monstres visibles, on a toujours le droit à l’insurrection et à la révolte. »
Alex Türk

_________________
Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.
[Arthur Schopenhauer]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toniatuh
druide
druide
avatar

Masculin
Nombre de messages : 719
Age : 36
Localisation : Valenciennes
Loisirs : Mettre en terre divers organismes ^^
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Ven 2 Déc 2011 - 20:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayapan
druide
druide
avatar

Masculin
Nombre de messages : 978
Age : 30
Localisation : paris
Loisirs : peinturlur musica & botanica
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Mar 13 Déc 2011 - 20:30

Personnellement, les prelèvement ADN pour les délits mineur me choquais deja, quelque année apres, ca ne fait plus de vague, ca devient bannal de donné son patrimoine génétique, a part quelque personne qui refuse, passe donc au tribunal et appel au soutient. Mais depuis le FNAEG qui a pour vocation d’aboutir à un fichage généralisé totalement contraire à l’essence d’un régime démocratique respectueux de la liberté de tous les individus qui le composent, en s’adressant non seulement aux personnes condamnées mais également à celles simplement suspectées d’avoir commis un des délits visés par la loi. La france suivra les Etat-unis d'ici une dizaine d'année concernant les rfid (dit-on... ok c'est une rumeur.) voir plus rapidement.. (si des pays comme l'allemagne suive. (jugement uniquement personnel) c'est bien dark tout ça... pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melo
spécialiste cactées, plantes grasses
spécialiste cactées, plantes grasses
avatar

Nombre de messages : 2847
Age : 36
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Mar 13 Déc 2011 - 22:49

Mais à mon sens et au passage, on vit dans une société plus "huxleyienne" que "orwelienne".
Orwell pensait qu'on nous priverait de toutes informations, Huxley qu'il yaurait tellement d'infos inutiles que les importantes passeraient inaperçues; George pensait que ce qui nous fait peur nous détruirait (armes, guerres,...) Aldous que la recherche du plaisir, l'hédonisme nous perdrait (jeux vidéos, télé débile,...) Orwell pensait que les livres seraient bannis et censurés, Huxley que ça serait inutile parceque personne ne souhaiterait lire... etc etc

Alors flipper sur un futur à la '84, c'est très bien, et il faut le faire, mais faut pas non plus oublier qu'on vit déja dans le meilleur des mondes.

_________________
blah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayapan
druide
druide
avatar

Masculin
Nombre de messages : 978
Age : 30
Localisation : paris
Loisirs : peinturlur musica & botanica
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Mer 14 Déc 2011 - 22:23

Mon message ne fait pas trop paranoiaque j'espere... Very Happy Vue sous cet angle, je penche pour huxley effectivement... (exemples plutot éloquant.) Mais je pense que si on réfléchit bien, on trouve du vrai chez les deux, peut etre aussi orwell, partit plus tot, laissa une décennie de plus a huxley, pour affiné sa vision des choses... a moins que les date de sorties des écrit contredisent ce qui me vient a l'esprit, et que ce soit uniquement deux maniere de voir les choses (certainement), mais je reste a croire, que de toute maniere nous ne resumerons pas les chose en une philo,phrase,livres ou autre.. mechante pensée unique, mais qu'il faut de tout (différente vision) pour faire un monde (diversitée) alors, brassons, metissons et objectivons donc avec huxley comme d'autres, jusque au prochain visionnaires qui nous donnera d'autre élement a prendre en compte... bref evoluons mentalement et on verra pour le reste...

Le savant en recherches nucléaires préparera le lit sur lequel devra coucher l’humanité ; et si l’humanité n’y est pas adaptée, ma foi, ce sera tant pis pour l’humanité... a.huxley
(tu vois qu'il flippe un peu aussi Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melo
spécialiste cactées, plantes grasses
spécialiste cactées, plantes grasses
avatar

Nombre de messages : 2847
Age : 36
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Jeu 15 Déc 2011 - 0:11

le meilleur des mondes parait en 1931 et 1984 en 1949.

_________________
blah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayapan
druide
druide
avatar

Masculin
Nombre de messages : 978
Age : 30
Localisation : paris
Loisirs : peinturlur musica & botanica
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Ven 16 Déc 2011 - 13:30

ok c'est un de ces premier bouquins, j'aurais dût regarder sa biblio avant de posté des affabulations... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melo
spécialiste cactées, plantes grasses
spécialiste cactées, plantes grasses
avatar

Nombre de messages : 2847
Age : 36
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Ven 16 Déc 2011 - 18:49

pas de problème, ça m'a permis de chercher et de l'apprendre!

_________________
blah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ralan
apprenti jardinier
apprenti jardinier
avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Ven 16 Déc 2011 - 22:22

Citation :


"Mais à mon sens et au passage, on vit dans une société plus "huxleyienne" que "orwelienne".
Orwell pensait qu'on nous priverait de toutes informations, Huxley qu'il yaurait tellement d'infos inutiles que les importantes passeraient inaperçues; George pensait que ce qui nous fait peur nous détruirait (armes, guerres,...) Aldous que la recherche du plaisir, l'hédonisme nous perdrait (jeux vidéos, télé débile,...) Orwell pensait que les livres seraient bannis et censurés, Huxley que ça serait inutile parceque personne ne souhaiterait lire... etc etc"

Alors flipper sur un futur à la '84, c'est très bien, et il faut le faire, mais faut pas non plus oublier qu'on vit déja dans le meilleur des mondes.
Je suis d'accord avec toi Melo !

Nous nous dirigeons (ou "nous sommes" serait plus juste) en effet vers une société plus proche du "Meilleur des Mondes" que de "1984". Huxley le disais lui même (il était bien informé le bougre aussi, suffit de regarder qui est sont son père et son frère enfin bref!):

"1984" décrit une société totalitaire, inspiré à Orwell par l'exemple de la Russie communiste et ce qui s'est passé pendant la Seconde Guerre Mondiale, qui domine par la peur et le contrôle totale de tout ce qui peut l'être (la nourriture, les informations, le présent et le passé "Qui contrôle le passé, contrôle le futur; qui contrôle le présent contrôle le futur")

" Brave New World" de Huxley décrit une société dominé par la "dictature scientifique" (d’après les mots de Huxley dans une interview que je ne retrouve pas en vostfr ): eugénisme, "Soma", contrôle des natalités par le délivrance d'autorisation de procréer, sexe et fornication avant tout...


Mais le premier ouvrage complète très bien le second et vice versa. On pourrait très bien se retrouver dans une société combinant les 2 ce n'est pas si surréaliste que ça!! ...enfin je le pense et je le crains !


D'ailleurs, une petite question comme ça par curiosité: d'après vous quel(s) est (sont) le(les) SOMA de notre époque?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melo
spécialiste cactées, plantes grasses
spécialiste cactées, plantes grasses
avatar

Nombre de messages : 2847
Age : 36
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Ven 16 Déc 2011 - 22:46

Moi je dirais la téloche (et les grands médias affiliés presses et radios) et ce qu'elle véhicule de propagande d'état et autre temps vendu à caca cola. Une dose en rentrant du boulot et tu vois la vie en rose. Me rappelle plus la citation exacte. Un coup de star ac, le journal, une émission de reportages qui font peur (les banlieues, les pirates de somalie,...) ou qui font rêver (vacances aux Bahamas, la vie des riches et autres monarques,...) et hop, on oublie sa journée de boulot abêtissant.

Mais on pourrait aussi dire que c'est la soi disant démocratie dans laquelle on vit, les échéances entre chaque prises sont plus longues, mais le résultat est le même, on rentre chez soi une fois tous les 5 ans (ou parfois moins) en ayant l'impression d'avoir joué un rôle, l'égo est boosté et on dort bien.

_________________
blah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toniatuh
druide
druide
avatar

Masculin
Nombre de messages : 719
Age : 36
Localisation : Valenciennes
Loisirs : Mettre en terre divers organismes ^^
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Sam 17 Déc 2011 - 20:55

Je confirmerais la télévision aussi ,
combien de personne se sont senti décontenancer lorsqu'ils imaginaient leur vie sans télé après que je leurs ais annoncer que par choix, je ne l'avais plus chez moi.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ralan
apprenti jardinier
apprenti jardinier
avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Sam 17 Déc 2011 - 23:42

Héhé, je comprend, j'ai pu voir aussi la réaction des gens quand je leur ai annoncé que j'avait mis ma télé à la poubelle ! ( Mais qu'est ce qu tu fais le soir alors ?Comment tu fais pour rester informer?Tu n'as pas l'impression d'être un marginal? Enfin bref vous voyez le genre de question quoi ! ^^)

Si je pose la question, c'est parce que je n'arrive pas vraiment à déterminer ce que pourrait être le Soma de notre époque! Si il y en a un en particulier ou alors une multitude de petits SOMA ce qui permet de toucher tout le monde ( et donner l'illusion du choix ! Bah oui, comme nous choisissons nos maitres à chaque élections, nous avons le choix de notre servitude moderne entre plusieurs "tranquillisants")

Entre les antidépresseurs, les objets détournant notre attention (télé, console de jeu, smartphone...) ou bien la mise en avant des désirs comme fin !( sexe, argent possession de biens, consumérisme...).

Pendant un temps, j'ai rejeté les lecteurs mp3 portables ( les "walkman" ^^) car je considérais qu'il servait avant tout à couper les gens les uns des autres mais un hypnothérapeute m'a donné une explication que je trouve raisonnable : puisque nous vivons dans un monde "bruyant", dans le sens ou par exemple lorsque nous sommes en ville, nous sommes assaillit par des pubs, par les gens discutant sans se gêner au téléphone à coté de nous (tous ça pour au final dire au correspondant, " on se rappelle" ...), la circulation, les haut parleurs (bien présent comme chaque année à la même époque) etc, que nous n'arrivons plus à créer notre silence intérieur. Le baladeur mp3 permettrait de se couper du monde qui nous entoure au moment présent afin de créer son propre silence intérieur.

Enfin bref, pour en revenir au sujet, je me doutais bien que la télé serait citée, mais je ne vois dans cet objet que le médium ou le support diffusant le "Soma".

Pour moi, le SOMA (enfin celui qui me frappe le plus) de notre époque serai la mise en avant des pulsions et des désirs ( notamment le sexe et l'hyper-sexualisation de tout ce qui peut l'être: relation entre les personnes, humour (cf Dubosc / Bigard &co), publicités de plus en plus suggestives (enfin voyons, pourquoi mettre une femme presque à poil dans une pub pour un yaourt ou pour une voiture si ce n'est éveillé des pulsions ou des désirs (image de la "femme parfaite", envie de lui ressembler, acheter ce produit par exemple). Ce qui peut aussi amener à la toute puissance du "paraître" et la disparition de l'être


Si je voulais me risquer a une définition, on pourrait dire est considéré comme SOMA, toutes substances, objets et actions qui conduisent individuellement ou en combinaison (à la destruction?) à la mise au pas des volontés et des esprits humains dans le but de le rendre plus "malléable", de les conformer, les "contrôler" et au final les asservir.

Dans ce cas, tout ce que tu as cité Melo est tout à fait juste. Mais pour moi la télé n'est qu'un medium. Il existe en réalité un grand nombre de choses qui peuvent être considéré comme SOMA et c'est bien là le problème.
Dans "Brave New World" de Huxley, seul la substance Soma permet de contrôler la population. Sans elle, pas de meilleur des mondes. En fait sans, elle, c'est presque une société claqqique qui nous est décrite.
C'est aussi le point faible puisqu'il suffit de détruire ce qui produit cette substance et tout s'écroulera ( un peu comme dans "Equilibrium" de Kurt Wimmer, film intérréssant même si il nous trompe en nous faisant croire à l'éternel héros seul contre tous qui arrive quand même à gagner !! Cinéma américains oblige ! ). De nos jours, ce n'est pas si simple vu la multitude de composants au SOMA...

Il y'a aussi les drogues et l'alcool qui sont très efficace, notamment auprès des plus jeunes ("Comprends que si le monde etait une forêt géante, le shit serait une fléchette tranquillisante" Médine, "Panthères blues" sur l'album Arabian panthers ) Rien de telle qu'une bonne cuite prolongée pour ne plus avoir à réfléchir ou alors quelques petards de shit histoire d'être bien assommer !

Dites moi ce que vous en pensez!
Enfin voilà, j'espère ne pas avoir été trop confus ou abstrait comme à mon habitude.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ralan
apprenti jardinier
apprenti jardinier
avatar

Nombre de messages : 99
Date d'inscription : 24/08/2009

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Sam 17 Déc 2011 - 23:48

Toniatuh a écrit:
Je confirmerais la télévision aussi ,
combien de personne se sont senti décontenancer lorsqu'ils imaginaient leur vie sans télé après que je leurs ais annoncer que par choix, je ne l'avais plus chez moi.


Et d'après toi qu'est ce qui les a le plus décontenancés ? Le fait que tu n'ait plus de télé ou que tu ais choisi de ne plus en avoir ? ^^

Dans mon entourage, c'est clairement l'absence de télé qui les a "choqués" même si 2 personnes ont plus retenu le fait que c'était mon choix et qu'ils se sont intéressé au "pourquoi" de ce choix plutôt qu'aux conséquences
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
melo
spécialiste cactées, plantes grasses
spécialiste cactées, plantes grasses
avatar

Nombre de messages : 2847
Age : 36
Date d'inscription : 31/10/2007

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Dim 18 Déc 2011 - 11:43

Évidement que la télé est le médium, c'est pour ça que j'ai aussi rajouté les médias, presse et radios dans le même panier (de crabe).
Le soma chez Huxley sert à décompresser d'une part, mais surtout à endormir les gens afin qu'ils ne se posent pas de questions sur leur condition sociale. S'ils sont des Beta+, ils savent qu'ils le resteront, ce qui ne les empêchent pas de fantasmer sur les Alpha-, Alpha+ et même Alpha++. Je trouve que des médias qui nous disent que c'est vraiment super top génial d'être une star, d'avoir plein d'argent pour passer l'hiver aux Maldives, tout en nous rappelant (surtout en ce moment) que c'est dur la vie quand on a pas d'argent, que c'est la crise, la récession, le grand krach et qu'il faut se serrer la ceinture en attendant de meilleurs horizons, remplissent très bien leur rôle de soma. Sans parler évidement des émissions articles et autres, aliénants qui ne font rien de plus qu'appeler à notre désir de plaisir immédiat, pour mettre tous le reste de cotés.

_________________
blah
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riz'lacroix
spécialiste en matériel de culture
spécialiste en matériel de culture
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1526
Age : 29
Loisirs : Hydroponie
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Sam 4 Fév 2012 - 20:57

Biométrie: Les députés ouvrent la voie à «un fichage général de la population»
02/02/2012

L’Assemblée nationale a adopté le 1er février 2012 le texte prévoyant le fichage des empreintes digitales et des photographies numérisées de 60 millions de “gens honnêtes“

Citation :

LOI - De nombreux parlementaires, en particulier au Sénat, s'opposent à un texte permettant la création d'un «fichier des gens honnêtes»...

Les députés ont adopté mercredi soir en petit comité un texte prévoyant la création d’un fichier répertoriant les empreintes digitales de 45 à 50 millions de Français -voire, à terme, de la quasi-totalité de la population. L’objectif: lutter contre l’usurpation d’identité, «un véritable fléau» selon le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, présent au moment du vote. Ce grand fichier d’empreintes digitales ne sera d’ailleurs consultable que dans le but de retrouver une personne suspectée d’usurpation d’identité.

Mettre un nom sur une empreinte, quel qu’en soit le propriétaire

Mais le texte fait grincer beaucoup de dents, certains parlementaires se demandant pour quels autres usages le fichier finira par être exploité. Pour de nombreux élus, la création d’un tel fichier représente un premier pas vers un fichage général de la population et une consultation de plus en plus systématique d’une base de données permettant d’identifier n’importe quel citoyen à partir de ses empreintes digitales. Le texte a d’ailleurs provoqué de nombreux débats parlementaires: mercredi soir, il passait pour la troisième fois devant les députés.

Un concept en particulier a cristallisé les désaccords: le «lien fort», qui permet de comparer les données biométriques d’une personne avec l’ensemble des données contenues dans le fichier, et donc de mettre un nom sur une empreinte, quel qu’en soit le propriétaire. Au Sénat, c’est l’idée d’un «lien faible» qui est défendue, par des élus de gauche comme de droite: celui-ci ne permettrait de constater qu’une usurpation d’identité, sans pouvoir remonter jusqu'à son auteur.

Le rapporteur de la loi et sénateur UMP François Pillet, favorable au «lien faible», avait notamment parlé de «bombe à retardement pour les libertés publiques» et de la création d’un «fichier des gens honnêtes». Mais que craignent, concrètement, les détracteurs du texte en général et du «lien fort» -adopté mercredi par l’Assemblée- en particulier?

Plusieurs dérives redoutées

20 Minutes a posé la question au député socialiste Serge Blisko, qui s’était notamment fait remarquer en rappelant que la dernière fois qu’un fichage général de la population avait été effectué en France, c’était en 1940, et qu’«il fut d’ailleurs détruit à la Libération». «Ce que je voulais dire, c’est que dans ce pays, on s’interdit de ficher toute la population», expliquait jeudi le député. «Aucun fichier n’est à l’abri, surtout en matière d’informatique, et surtout quand on parle de fichiers très lourds et donc très fragiles comme celui-ci.» Il craint deux choses: que des «personnes mal intentionnées» pénètrent dans le fichier, et qu’au fil du temps, avec l’enrichissement des données, on obtienne «un fichage généralisé de la population.»

Car les restrictions d’aujourd’hui sur l’utilisation de ces données ne seront pas forcément celles de demain. Un exemple a été cité lors des débats: le fichier des empreintes génétiques (FNAEG), conçu à la base pour ficher uniquement les criminels sexuels, a été élargi au fil du temps aux suspects de la majorité des crimes et délits. Autre dérive possible, mentionnée par François Pillet: que le «lien fort» permette «aux services en charge de la lutte contre le terrorisme d'utiliser, pour leurs missions, le fichier central biométrique à des fins d'identification d'une personne par ses empreintes digitales hors de toute réquisition judiciaire, ce qui est contraire au droit en vigueur.»

Mercredi soir, Claude Guéant a ignoré ces craintes, préférant l’efficacité à la prudence: «Puisque nous avons les moyens techniques pour identifier l’usurpateur, utilisons-les». Au final, le débat ne sera pas tranché au Parlement: après un dernier passage devant le Sénat courant février, l’Assemblée nationale adoptera le texte en quatrième lecture et le rendra applicable. «Sauf s’il y a censure du Conseil constitutionnel», rappelle Serge Blisko, qui espère bien que les Sages seront saisis.

Nicolas Bégasse
http://www.20minutes.fr/politique/872368-biometrie-deputes-ouvrent-voie-un-fichage-general-population

_________________
Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.
[Arthur Schopenhauer]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riz'lacroix
spécialiste en matériel de culture
spécialiste en matériel de culture
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1526
Age : 29
Loisirs : Hydroponie
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Ven 23 Mar 2012 - 14:11

bonne nouvelle pour une fois Smile

Citation :


Le Conseil constitutionnel estime que ce fichier biométrique porte atteinte à la vie privée.

Les opposants au fichage biométrique peuvent être soulagés. Le fichier des "gens honnêtes" n'existera pas. Le Conseil constitutionnel a censuré jeudi la création de ce mégafichier censé lutter contre l'usurpation d'identité. Les Sages invoquent une atteinte au respect de la vie privée.

Ceux-ci pointent en particulier la nature des données enregistrées, l'ampleur du fichier et "les caractéristiques techniques" qui permettent son interrogation à d'autres fins que la vérification d'identité d'une personne.

Un texte vidé de sa substance

Le texte de loi, voté en toute discrétion le 6 mars dernier, prévoyait la création d’une nouvelle carte d’identité nationale qui devrait comprendre deux puces électroniques. L’une contenant des données biométriques telles que le nom, le prénom, le sexe, la date et le lieu de naissance, l’adresse, la taille et la couleur des yeux, les empreintes digitales et photographiques. La seconde, optionnelle, proposait aux internautes de fournir leur signature électronique pour qu’ils puissent s’identifier sur des sites commerciaux. Ce mégafichier, recensant à terme 45 à 60 millions de personnes, devait être mis à disposition des policiers dans des cas particuliers.

Saisi d'un recours de parlementaires PS, le texte a finalement été vidé de sa substance. Les Sages ont notamment censuré la disposition qui visait à donner accès à ce fichier à la police et à la gendarmerie. "En permettant que les données enregistrées dans ce fichier soient consultées à des fins de police administrative ou judiciaire, le législateur aurait omis d'adopter les garanties légales contre le risque d'arbitraire", précise le Conseil constitutionnel.

Au final, la carte d'identité biométrique qui devait être équipée de deux puce, l'une avec les données biométriques, l'autre avec une signature électronique, comprendre seulement la première puce.

Pas de signatures électroniques sur les cartes

Outre la disposition sur le fichier, le Conseil constitutionnel a aussi censuré un article qui donnait à la carte nationale d'identité la fonction de signature électronique. Concernant la signature électronique, les Sages soulignent "que la loi déférée ne précisait ni la nature des 'données' au moyen desquelles ces fonctions pouvaient être mises en œuvre ni les garanties assurant l'intégrité et la confidentialité de ces données".

Par CB. avec AFP

http://www.europe1.fr/France/Le-fichier-des-gens-honnetes-censure-1002781/

_________________
Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.
[Arthur Schopenhauer]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Riz'lacroix
spécialiste en matériel de culture
spécialiste en matériel de culture
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1526
Age : 29
Loisirs : Hydroponie
Date d'inscription : 19/03/2009

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Ven 11 Mai 2012 - 19:52

Fichier géant : le cadeau de départ de Claude Guéant

Peu avant de faire ses cartons, le ministre de l'Intérieur a fait publier en urgence deux décrets majeurs sur le fichage des individus en France.


Claude Guéant veut laisser son empreinte avant de quitter la place Beauvau. Afin que la très controversée loi sur la sécurité Loppsi 2, voulue par Nicolas Sarkozy et Brice Hortefeux, ne reste pas au fond des tiroirs - comme beaucoup de lois votées -, le ministre de l'Intérieur a fait paraître au Journal officiel du 8 mai le décret d'application d'une des mesures phares de la Loppsi 2, le "fichier d'analyse sérielle". Derrière cette dénomination barbare se cache une véritable arme atomique contre la vie privée, puisqu'il s'agit ni plus ni moins d'exploiter ensemble toutes les données dont disposent l'État et ses services sur un individu. Cela inclut les données qui peuvent être réclamées à des entreprises, par exemple l'ensemble de l'activité sur Facebook, les communications par email, les sites web consultés depuis un abonnement à Internet, etc.

Ce n'est pas le seul cadeau de départ de Claude Guéant. La Loppsi 2 prévoyait déjà de fusionner les fichiers de police (Stic) et de gendarmerie (Judex), et de conserver des données jusqu'à quarante ans, grâce à un décret lui aussi paru très opportunément au JO, dimanche 6 mai, jour de l'élection de François Hollande. La loi permet donc désormais aux policiers et aux gendarmes des recoupements beaucoup plus précis, y compris avec des informations biométriques. Les abus dans les accès aux fichiers de police étant nombreux, y compris au profit d'officines extérieures à l'État, les défenseurs de la vie privée ont exprimé leurs plus vives inquiétudes.

Consensus à droite et à gauche

Le fichier d'analyse sérielle peut exploiter des photos permettant l'identification des individus, via l'empreinte de leur visage (distance entre les yeux, courbes, positionnement du nez, etc.). Couplé au réseau national de caméras de vidéosurveillance (ou de vidéoprotection, leur appellation officielle), l'État dispose d'une arme redoutable contre les criminels, mais aussi contre l'ensemble de la population. Et c'est bien ce que dénoncent aussi les défenseurs de la vie privée pour qui, une nouvelle fois, au nom de la lutte contre le terrorisme, l'exécutif réduit drastiquement l'application de certaines libertés fondamentales.

Via ce nouvel outil, officiellement à la disposition des forces de police sous certaines conditions (de gravité de l'affaire, notamment), l'État se dote d'un arsenal de surveillance inquiétant. D'autant plus que, si certains décrets et lois devraient disparaître avec l'arrivée d'un gouvernement de gauche, les questions de sécurité ont toujours fait en France l'objet d'un consensus surprenant. Le plan Vigipirate, qui prévoit un État d'exception (étape intermédiaire avant l'État d'urgence et l'État de siège) et donc des dérogations à la Constitution, est en vigueur depuis le milieu des années 1990. Des gouvernements de droite et de gauche se sont depuis succédé, sans jamais le remettre en question. Il est donc peu probable qu'un changement de gouvernement remette en cause les "acquis" des lois sécuritaires face aux libertés fondamentales. On est bien loin de l'Allemagne, où le souvenir de la Gestapo puis de la Stasi a rendu les institutions allergiques à toute forme de fichage massif des citoyens.

Par GUERRIC PONCET
http://www.lepoint.fr/chroniqueurs-du-point/guerric-poncet/fichier-geant-le-cadeau-de-depart-de-claude-gueant-10-05-2012-1460063_506.php

_________________
Toute vérité franchit trois étapes. D'abord elle est ridiculisée. Ensuite, elle subit une forte opposition. Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence.
[Arthur Schopenhauer]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayapan
druide
druide
avatar

Masculin
Nombre de messages : 978
Age : 30
Localisation : paris
Loisirs : peinturlur musica & botanica
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   Mer 16 Mai 2012 - 19:10

Riz'lacroix a écrit:
Fichier géant :
Je venais pour poster un article dessus... mais rizla-pluvit-queton-ombre est deja passé par la^^
et la loi pour la "présomption de légitime défense" n'es pas passé j'espere? quand devais elle être proposé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !   

Revenir en haut Aller en bas
 
La RFID n’existe pas et nous n'y viendrons jamais !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Nôtre petit chez nous !!!
» Ça existe un rescue d'animaux sauvages?
» décidément la poisse est parmi nous : Daisy a un ulcère a l'oeil
» Dragon en papier qui tourne la tête pour nous regarder
» Les chiens nous parlent de Jan Fennel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur la culture des plantes :: Le bistrot-
Sauter vers: