Forum sur la culture des plantes

Plantes ethnobotaniques, plantes rares, plantes médicinales, plantes insolites.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 l'art de rêver

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Nyx
divinité
divinité
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2554
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Dim 20 Juin 2010 - 13:09

"Extase" vient de "EX" et "TARE" littéralement "se tenir hors de soi" si ca peut te mettre sur la piste.

On peut y arriver par différents outils avec patience et volonté: méditations multiples, transe, enthéogènes, rêve, respiration, musique etc.

Personnellement, je l'ai surtout fait par des sortes de rêves. (sans plantes)

Quel est son but ?

Quelle question....^^ ... C'est un potentiel sublime... mais au début c'est très flippant il faut du temps avant d'oser sortir complètement. Une fois que tu seras sorti, tu verras ce que tu peux en faire.

Il faut déjà y "croire" sinon tu n'auras pas la patience et la volonté totale de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quetzalcoalt
jardinier
jardinier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 221
Age : 25
Localisation : haute savoie evian
Loisirs : plongée culture elevage
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Dim 20 Juin 2010 - 13:45

as tu des conseils pour y arriver???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyx
divinité
divinité
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2554
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Dim 20 Juin 2010 - 14:19

Non, je fais ça au "feeling" ca c'est présenté tout seul et je l'exploitais pendant une période.

Mais si tu veux vraiment, tu vas avoir des résultats. Tu peux déjà commencer par la méditation (renseignes toi sur des techniques des respirations et d'auto-hypnose) attention aux sites bidons et New-age.

Exceptés quelques rares cas, on ne passe pas du jour au lendemain à la décorporation mais avant de se décorporer tu peux expérimenter des milliers de méditations.
Une technique utile et rudimentaire parmi tant d'autres pour commencer un changement léger perception :

Tu te poses dans un lieu agréable dans lequel tu te sens bien. Tu t'allonges sur le dos et tu respires.

Ensuite tu vas choisir 3 sens : généralement on prend le toucher, l'ouïe et la vue. Tu choisis un motif pour chacun: par exemple une zone de ton corps qui ressens le matellas(toucher), un objet ou une zone que tu regarderas (vue) et un son par exemple bruit du vent ou même le simple vrombissement d'un frigo (ouïe).

Ensuite, tu les fais passer tour-à-tour en te concentrant pleinement mais en pensant le moins possible et en respirant profondément comme quand tu dors:

Tu te concentres totalement sur la zone de "toucher" que tu as choisi ensuite tu te concentre totalement sur la zone de vue et ensuite totalement sur le bruit choisi et tu continus le cycle indéfiniment.

Mise en pratique:

Par exemple, j'ai choisi le bruit du vent (j'ai ouvert ma fenêtre), un jeu d'ombre sur une poutre de mon plafond et le toucher de mon dos appuyé contre mon matelat ça donne ceci:

J'écoute à 100% le bruit du vent pendant quelques secondes, puis je passe à la poutre que je vais regarder en me concentrant à 100% pendant quelques secondes puis je me concentre à 100% sur le touche de mon dos puis je recommence le cycle : concentre sur le bruit du vent, de la poutre, etc... il faut continuer le cycle pendant très longtemps.

Si tu es assez posé, l'impatience ne se manifeste pas et tu te trouveras petit à petit glissé dans une autre perception et emmené dans cette détente sans t'en rendre compte.

Certains alternent avec plusieurs stimulis pour chaque sens, c'est plus complexe mais on part d'avantage.


Dans ces genre de changements de perception, tu peux comprendre ton "propre rythme", travailler sur toi ou simplement te sentir mieux et détendu ou encore exploiter d'autre domaines.

Après, pour vraiment partir en transe, il faut un peu de pratique. Tu as des milliers de chemins: danse, tournoiement (comme les derviches tourneurs) musique, hystérie collective volontaire, hyperventilation et techniques de respiration, mouvements de tête répétitifs et précis(comme chez les Soufis), mantras ou paroles cycliques répétées, phosphènes, etc.

Il y a des pistes et des clés mais ce n'est pas une recette de cuisine. A toi de trouver les bonnes combinaisons d'ingrédients.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
quetzalcoalt
jardinier
jardinier
avatar

Masculin
Nombre de messages : 221
Age : 25
Localisation : haute savoie evian
Loisirs : plongée culture elevage
Date d'inscription : 07/08/2008

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Dim 20 Juin 2010 - 15:18

très intéressant merci beaucoup je vais essayer sa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zendair
jardinier
jardinier


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Dim 20 Juin 2010 - 20:25

C'est flippant au début en effet. Mais tu as accès à une autre perception, à plus d'informations.
Mais comme le dit nyx, c'est avant tout ta croyance (croire à ce phénomène) qui va t'aider.
Il y a des doc qui passe en ce moment : enquète extrordinaire. Un parlait des expérience de morts subites. C'est assez étonnant. On retrouve des similitudes sur l'induction de ces états, entre autre vis à vis de l'activité du corps humain. Des personnes dont on diminuait l'activité du corps pendant une opération chirurgicale, (par refroidissement volontaire de la température, diminution fréquence cardiaque etc..) se décorporaient et se voyaient sur la table d'opération.

Peut-être que la clef se trouve la dedans : après tout, durant le sommeil, la respiration diminue, la fréquence cardiaque aussi, la fréquence des ondes cérébrales aussi (chose que l'on retrouve durant la méditation). Il y a par ailleurs moins d'oxygène donc le métabolisme global des cellules diminue aussi. On se rapproche des caractéristiques de la mort, de l'inactivité. On retrouve pratiquement tous ces paramètres durant la méditation.
Et si finalement le sommeil permettrai d'induire la décorporation? On ne sais pas ce qui se passe durant cette phase. Dans ce cas ce phénomène est nécessaire pour notre survie (puisque le sommeil l'est). Pourquoi sommes-nous pas conscient? Mystère...

Le sommeil : une forme de méditation?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyx
divinité
divinité
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2554
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Dim 20 Juin 2010 - 21:55

Je suis d'accord avec toi, sauf pour un point:
zendair a écrit:

Et si finalement le sommeil permettrai d'induire la décorporation? On ne sais pas ce qui se passe durant cette phase. Dans ce cas ce phénomène est nécessaire pour notre survie (puisque le sommeil l'est).

Ce n'est pas parce que le sommeil est nécessaire à la vie que la décorporation est nécessaire à la vie.

Par exemple:

Un couteau est nécessaire pour couper de la viande dure et même si un couteau permet d' induire le fait de graver sur du bois ca ne veut pas dire pour autant que graver sur du bois est nécessaire pour couper de la viande.

La décorporation n'est pas forcément nécessaire à la vie mais elle est nécessaire dans certaines conditions qui peuvent permettre de faire évoluer l'individu. On peut très bien vivre sans se décorporer, heureusement d'ailleurs. ^^

D'après moi, le sommeil est une clé de lévolution de l'individu, ses réglages, ses assimilations et ses transcendances. La nuit porte conseil.

Et c'est marrant que tu parle de NDE car dans l'histoire de l'humanité, les initiations sont généralement exprimées par une mort suivie d'une renaissance de l'individu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zendair
jardinier
jardinier


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Lun 21 Juin 2010 - 0:50

C'est pour ça que j'ai precisé dans ce cas... Je n'amène que des idées, et comme toutes idées ça se discute.

Beaucoup de récit et d'expérience vont dans le sens d'une dualité corps et esprit. Si c'est bien le cas, comment savoir ce que fait notre esprit lorsqu'on dort? Peut-être est-il en train de se promener pour par exemple trouver des solutions dans notre vie ?
Il s'agit de toute façon d'une autre "réalité", qui ne peut d'ailleurs qu'être exploré par un autre état de conscience.

Et si
Citation :
faire évoluer l'individu
est nécessaire à la vie? Etrangement comme tu l'as souligné, les personnes sortant d'une NDE semblent avoir totalement changer la façon de voir les choses et leurs modes de vie, comme le résultat d'un passage à une nouvelle vie...après une initiation...
Ces mêmes personnes semblent tous avoir un regain d'intérêt pour aider les autres personnes.

Et si l'évolution de l'Homme passe par l'entraide et la solidarité (sous sa forme la plus pur, pas par contrainte d'argent par exemple) entre les être vivants de ce monde?
Ce type d'initiation, méditation, semble alors presque nécessaire à la vie, et pas forcément que à la notre. Nos vie ne dépendent pas t-elles aussi de celles des autres?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
borgia
débutant
débutant


Masculin
Nombre de messages : 11
Localisation : grand ouest
Loisirs : tres divers et nombreux........la connaissance ?
Date d'inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Lun 21 Juin 2010 - 0:59

D'accord avec Nyx les "conditions" similaires au sommeil et à la décorporation n'implique pas que les deux soit liés ou qu'il y ait un quelconque automatisme sommeil => décorporation.

Peut on comparer sommeil "normal" et provoqué (anesthésie) ou encore méditation ( sommeil/méditation souleve la question être conscient/inconscient).

Apres y'a pas de vidéo pour le prouver mais on relate le cas d'un certain padre pio possedant le don d'ubiquité qui aurait été vu à deux endroit distants en même temps.....le hic c'est que selon les témoins il était debout et conscient...donc quelles sont les conditions nécéssaires à une décorporation si on exclue une certaine "létargie".


Nyx
Il me semble que dans toutes les cultures les initiations sont exprimées ainsi :
Le péquin du coin meurt à la réalité du monde qu'il connaissait et renait à une réalité plus..."spirituelle"
(et selon les écoles: les initiés meurent à leur état de perception du monde et rennaissent à l'adeptat ; les adeptent meurent et atteignent l'eveil..... )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zendair
jardinier
jardinier


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Lun 21 Juin 2010 - 11:19

Citation :
D'accord avec Nyx les "conditions" similaires au sommeil et à la décorporation n'implique pas que les deux soit liés ou qu'il y ait un quelconque automatisme sommeil => décorporation.

Mais on ne peut pas l'exclure ! Rien ne peut être vérifier. Peut-être que la décorporation n'implique pas forcément d'être lucide à ce moment là.

Citation :
Peut on comparer sommeil "normal" et provoqué (anesthésie) ou encore méditation ( sommeil/méditation souleve la question être conscient/inconscient).

Si l'on considère le corps comme étant un "véhicule". Il est alors peut-être question d'énergie, de l'énergie que possède le corps (on considère que la variation d'énergie du corps ne modifie pas celle de l'esprit). La diminution de l'énergie par anesthésie est peut-être bien plus forte que celle du sommeil. Le corps étant très ralenti, l'esprit se libère alors.
L'état d'énergie lors du sommeil est peut-être tel que "l'évolution" ou "l'avancement" se fait à la même vitesse. Ce serait un système de rééquilibre entre le corps et l'esprit (le corps étant bien plus énergique la journée et prendrait de l'avance...).

Dans certain coin du monde, l'état de transe est provoqué par plusieurs façon, mais tous ont un point commun, ils influent sur cette énergie : diète durant plusieurs jours, absence de sommeil et fatigue... Mais aussi de façon inverse : danse, action répété (le tambour par exemple) etc... Cela entrainerait-il une accélération du corps et provoquerait des visions? ou au contraire, la forte augmentation de cette énergie provoque une diminution soudaine de cette dernière et libère l'esprit?

Ce ne sont que des petites idées parmit tellement d'autres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyx
divinité
divinité
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2554
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Lun 21 Juin 2010 - 14:54

Très intéressant toutes vos idées.

A propos de rythme du corps et e l'esprit, il ne vous a jamais semblé que les changement de conscience sont liés à ce Rythme ? Rythme de la respiration, vision rythmique fractales ou motif en boucle et répétitif, et comme tu dis Zendair mantras répétitifs, mouvement répétitifs (d'ailleurs l'ethymologie du mot "chaman" est étroitement lié à la notion de mouvement) etc.

Notre conscience est un peu comme un fréquence radio, quand on change son rythme, on varie la fréquence et on capte autre chose.
Seulement, quand on change de fréquence, il faut s'habituer à la nouvelle chaine et apprendre son langage, sinon on capte un bruit absurde indescriptible.
Capter la chaine radio dépend de 3 choses: la première est votre poste radio (votre corps), la deuxième est l'antenne et l'éléctricité (conscience et "âme") qui font marcher le poste et la troisième est la source qui emmet les ondes radio que vous devez capter avec votre antenne radio.

J'adore les métaphore ^^. Tous à vos post !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zendair
jardinier
jardinier


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Lun 21 Juin 2010 - 19:37

Les rythmes sont la base même de la modification de l'état de conscience. N'avez-vous jamais trouver les chants des moine boudhiste très....psychédélique?

C'est encore une histoire de fréquence et de répétition.
Connaissez-vous le logiciel BRAINWAVE GENERATOR?

Très intéressant mais pas pratique, il est reconnu comme un virus (enfin chez moi).
Il permet de générer des fréquences sonores à la même fréquence que les ondes cérébrales ou encore de la terre, 4hz environ. A voir... Mais je pense que ça peut être exploitable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
borgia
débutant
débutant


Masculin
Nombre de messages : 11
Localisation : grand ouest
Loisirs : tres divers et nombreux........la connaissance ?
Date d'inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Lun 21 Juin 2010 - 22:56

Tres exploitable....alors puisqu'on met les pieds dedans je vais essayer de resumer la pensée de plusieurs sources, le cerveau aurait tendance à adapter ou copier sa frequence sur une frequence entendue avec "calage" des ondes cerebrales alpha, theta, beta....etc

Concernant ces ondes cérébrales et pour en revenir aux sources il a été défini une "plage" un peu a part entre beta et theta: la limite sophroliminale, une fréquence propice à l'endormicement, au reveil et à la méditation....une espece de no man's land entre inconscience et eveil par lequel on passe tous et qui serait propice à un certain nombre de chose comme la suggestion ou même....la projection astrale.

Des auteurs modernes sur la sorcellerie ecrivent que l'exploitation de cette zone de frequence est une condition indispensable à l'exécution des pratiques, induisant phenomene de rupture, de dissotiation, techniques de mise en condition et de retournement et enfin modification des etats de conscience.

Concernant l'etat de transe je dirais que c'est plutot different....l'utilisation des rythmes fonctionne plus de manniere à casser la barriere du mental (tambours, mantrams, litanies, stroboscope, spirales, labyrinthes ou pendules fonctionnent de la même façon) c'est une forme d'hypnose....qui peut certes conduire à une décorporation mais la "mécanique" reste tres eloignée...de la méditation, du sommeil ou d'un NDE.

citation

Si l'on considère le corps comme étant un "véhicule". Il est alors peut-être question d'énergie, de l'énergie que possède le corps (on considère que la variation d'énergie du corps ne modifie pas celle de l'esprit). La diminution de l'énergie par anesthésie est peut-être bien plus forte que celle du sommeil. Le corps étant très ralenti, l'esprit se libère alors.
L'état d'énergie lors du sommeil est peut-être tel que "l'évolution" ou "l'avancement" se fait à la même vitesse. Ce serait un système de rééquilibre entre le corps et l'esprit (le corps étant bien plus énergique la journée et prendrait de l'avance...).


Désolé je ne comprends pas ou tu veux en venir, si le corps est un véhicule (ce qu'il est) en quoi y aurait il un systeme pour rééquilibrer l'un par rapport à l'autre ? (c'est pas parce que je fais le controle technique de la voiture que je vais aller faire un chek up alors que je me sens bien...non ?)
Les termes évolution et avancement sont assez inapropriés pour le corps non ? le corps née, grandit vieillit et meurt, c'est purement organique (mécanique) il n'y a pas d'evolution du véhicule à son echelle, mais au niveau de l'espece (on peux être spirituel et darwiniste ^^ si si Smile )

Maintenant pour en revenir au point zero....
si l'on peux vivre une décorporation en étant lucide, conscient, sous hypnose, en transe, en méditation ou en plein sommeil...
mais que l'on peux aussi être lucide, conscient ou inconscient, sous hypnose ou en transe sans vivre de décorporation
Ca prouve une chose: ce n'est pas parce que l'on dort qu'on en vie une
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zendair
jardinier
jardinier


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Mar 22 Juin 2010 - 2:10

Citation :
Désolé je ne comprends pas ou tu veux en venir, si le corps est un véhicule (ce qu'il est) en quoi y aurait il un systeme pour rééquilibrer l'un par rapport à l'autre ?

Ce dont je voulais parler c'est du déséquilibre parfois entre l'esprit et le corps. Les douleurs psychosomatiques, la depression etc.... D'ailleurs ces phénomènes sont très souvent accompagné de trouble du sommeil...
Inutile de souligner à nouveau l'importante influence de l'esprit sur le corps et inversement. Les expérience en double aveugle en pharmacologie en sont bien une preuve.

Citation :
il a été défini une "plage" un peu a part entre beta et theta: la limite sophroliminale

Il s'agirait alors des fréquences entre 26 et 4 hertz ??

Cela est large....

Un ami m'a donné ces infos, j'irai me renseigner d'où elles viennent
Citation :
Les ondes bèta:Elles vont de 14 à 26 hertz. En ondes bèta notre cerveau fonctionne à plein régime.plus nous sommes préoccupés ,excités,énervés,en réflexion intense, plus nous montons dans le nombre de cycles secondes.
Les ondes alpha: de 8 à 14 hertz:Elles correspondent à un état plus reposé,mais conscient.

Les ondes thèta:de 4 à 8 hertz.Elles correspondent à un état de sommeil léger.

Les ondes delta:moins de 4 hertz;cela correspond à un etat de sommeil profond.Dans cette phase,seules les fonctions vitales sont assurées par le cerveau.

Il est interessant de noter que lorsque notre cerveau se stabilise à 8 hertz,donc en ondes alpha,ses deux hémisphères arrivent à fonctionner ensembles en harmonie,nous devenons plus à l'écoute de nos intuitions.A 8 hertz nous sommes en équilibre parfait,éveillés mais pourtant calmes. Je pense que c'est cet état qui pourrait aussi induire les perceptions extras sensorielles.

Citation :
le corps née, grandit vieillit et meurt, c'est purement organique (mécanique) il n'y a pas d'evolution du véhicule à son echelle, mais au niveau de l'espece

Tout à fait d'accord. Il ne s'agissait que de l'évolution à proprement dit de l'esprit. N'empêche que le corps grandit vieillit et meurt comme tu le dis si bien. La mort est une étape clef. Je ne sais pas vraiment en quoi elle consistera, mais je parle de l'évolution de l'esprit avec en parallèle le vieillissement du véhicule. Il y a alors peut-être un équilibre à garder, vis à vis de la vitesse sur ces 2 paramètres pour enfin arriver à cette étape clef. A voir...

Citation :
une décorporation en étant [...] en plein sommeil...

Sa t'es déjà arrivé? Dans le sommeil profond?
Pour moi le sommeil profond est un état de conscience au même titre que toutes les autres choses à savoir : lucide, conscient, sous hypnose, en transe, en méditation.

Tu affirmes :
Citation :
on peux aussi être [...] inconscient,[...] sans vivre de décorporation.
Comment peux-tu en être certain si tu es inconscient. C'est justement sur ce point que je vise.
En fait, il s'agit de redéfinir la decorporation. Ce phénomène ne peut-être décrit que si l'on est conscient, et si possible, que l'on peut prouver qu'on s'était décorporé (les meilleurs preuves sont lors des NDE).
Dans ce cas, pendant le sommeil (sans rêves), où l'on est pas conscient, comment peut-on savoir se qui se passe. Le seul moyen c'est d'avoir un regard extérieur, étude sur le cerveaux, imageries etc... Durant certain NDE, les cerveaux sont complètement inactif et ce n'est pas le cas pendant le sommeil et je ne pense pas non plus durant une décorporation que j'appellerais "classique".
D'ailleurs, les récits d'expérience de NDE sont très différents des décorporation classique.
Dans ce cas je dirais que ces 2 phénomènes sont deux mécanismes distincts mais qui peuvent arriver à pratiquement le même résultats. Pas de comparaison possible donc.
Comment alors prouver que notre esprit se sépare du corps ou non ou de temps en temps durant le sommeil?
Il n'y a pas de réponse tous simplement mais il est important de ne pas omettre toutes les possibilités. Je disais plus haut que peut être l'activité matériels (du corps) diminue pour épouser celle de l'esprit (à moins de 4 Hz donc). Autre point, que se passe t-il a 4Hz et inférieur? Et si les intuitions seraient beaucoup plus importante? Importante au point d'assurer notre survie en allant rechercher des informations ailleurs? Cela soulève la question : sommes-nous maitre de notre destin? (nous étant le corps et l'esprit ensemble)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyx
divinité
divinité
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2554
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Mar 22 Juin 2010 - 9:54

Au cas où, les mots "inconscient", "psychologique " et "hasard" sont des pretextes de la science pour parler de ce qui dépasse l'être humain.

Ces mots ne signifient absolument rien de précis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zendair
jardinier
jardinier


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Mar 22 Juin 2010 - 11:30

Oui, tout comme la conscience elle-même!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zalan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Jeu 24 Mar 2011 - 22:27

Ce sont des sujets vraiment fascinantes que vous abordez ici, et j'aimerais d'ailleurs profiter de vos sources pour tout ce qui concerne les fréquences cérébrales.

Et je profite du fait que nous aillons abordé le sujet de la mort pour savoir si l'un de vous avait une idée quand à l'utilité, d'un point de vue évolutif, de l'hormone sécrétée au moment de la mort.
Je ne me rappelle plus son nom.
Cette hormone serait responsable d'hallucination tel que des flashs, le couloir de lumière etc.

On pourrait penser que cette hormone a pour but de rendre la mort moins pénible, et c'est certainement le cas; mais ce qui pose problème, c'est l'apparition de cette hormone. On admet ici la conception darwinienne de l'évolution, c'est à dire que les individus sont sélectionnés suivant leur adaptation à l'environnement ( qui est selon moi la plus proche de la vérité) . Or cette hormone n'a d'effet que dans la mort et ne peut donc pas être sélectionné. D'où le problème.

J'ai conscience de dévier totalement du sujet qu'est le rêve mais j'assume Wink

(Pour le couloir de lumière comment peut on savoir que les gens voient ca ? on le sait grâce à des gens qui on "échappé" à la mort, mais suffisamment proche pour que l'hormone se libère, et nous ont ainsi rapporté leurs expériences)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyx
divinité
divinité
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2554
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Ven 25 Mar 2011 - 14:01

Pour la mort, ce sont les fameuse NDI (near death instant) on en relève des milliers chaque années et il y a eu des études scientifiques au USA sur ce sujet.

Cherche sous NDI


  • (PS) Même une démarche scientifique sur cette hormone ne te renseignera pas beaucoup sur la mort, c'est comme si tu voulais comprendre un orgasme en étudiant tout ce qui est sécrété lors de l'orgasme.... la seul façon de le comprendre ce n'est pas de l'analyser mais de le vivre... bienvenu dans le monde de ineffable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toniatuh
druide
druide
avatar

Masculin
Nombre de messages : 719
Age : 36
Localisation : Valenciennes
Loisirs : Mettre en terre divers organismes ^^
Date d'inscription : 02/01/2009

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Ven 25 Mar 2011 - 16:29

zalan a écrit:
On admet ici la conception darwinienne de l'évolution,
c'est à dire que les individus sont sélectionnés suivant leur adaptation à l'environnement
( qui est selon moi la plus proche de la vérité) .
Or cette hormone n'a d'effet que dans la mort et ne peut donc pas être sélectionné.
D'où le problème

Bonjour,
Chaque sensation est douloureuse, nous les avons entendu, vu et ressenti lorsque nous sommes venu au monde, depuis on s'est adapté à notre environnement .
Nous pouvons être perçu comme des êtres de douleur, Neutral
cette hormone est peut-être une protection déclenché par un système cellulaire dans le déclin afin que le corps trouve un nouveau chemin de connexion pour maintenir l'ensemble du système en vie.
En sauvant donc certain qui se reproduisant par la suite ...
En ajoutant les progrès de la médecine par dessus cela augmente les chances d'en avoir plus dans la danse de l'évolution



sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nyx
divinité
divinité
avatar

Masculin
Nombre de messages : 2554
Date d'inscription : 26/07/2007

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Ven 25 Mar 2011 - 23:44

Toniatuh a écrit:

cette hormone est peut-être une protection déclenché par un système cellulaire dans le déclin afin que le corps trouve un nouveau chemin de connexion pour maintenir l'ensemble du système en vie.

sunny
D'après toi, ette hormone joue un rôle pour la survie, en "maintenant la vie" mais je crois qu'aucune étude soutient que l'hormone en question joue ce rôle précis. Je connais une personne ayant vécu une NDI qui m'a rapporté que cette lumière l'attirait et lui donnait envie de se laisser aller... peut-être un argument de plus disant que cette hormone n'est pas liée à la survie... je dirais qu'elle est au contraire liée à une sorte d'acceptation de la mort.
Qu'en penses-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zendair
jardinier
jardinier


Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 09/01/2008

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Sam 26 Mar 2011 - 0:22

Peut-être un moyen pour ne pas brusquer l'esprit qui s'apprête à arpenter un nouveau chemin.... Donc oui! Une sorte d'acceptation de la mort. Je suis assez d'accord avec cette idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zalan

avatar

Masculin
Nombre de messages : 6
Date d'inscription : 17/03/2011

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Sam 26 Mar 2011 - 1:48

Pour ce qui est de l'acceptation de la mort c'est bien ce qui je pensais aussi.
En tout cas c'est noté pour les NDI Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayapan
druide
druide
avatar

Masculin
Nombre de messages : 978
Age : 31
Localisation : paris
Loisirs : peinturlur musica & botanica
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Ven 18 Nov 2011 - 14:44

Maxpaper a écrit:
Bonjour ami(e)s ethnoplanteur(euse)s !!

Je viens d'acquérir "L'Art de rêver" du célèbre Carlos CasteÑada et je n'ai pas pu m'empêcher d'en dévorer un bon tiers cette après midi. Je trouve ce bouquin assez bien fait (questions/réponses entre le chaman et l'apprenti ... ).
J'aimerai savoir ce que vous en pensez, si qqun à vécu des expériences dans ce domaine, ou si qqun veut faire partager son savoir ...


Sleep
j'adorait quand j'etais ados, mais avc le recul j'ai l'impression que c. castalneda a plus decidé de fair de l'argent avc ses romans (oui romans et non souvenir de reportage antropo) apres son memoir qui portais soit disan la dessus. (si memoir il y a eu...) c'est quand mem bien ecrit et prennant (tous lu du coup) mais ca a enorment participé a répendre un courant neo-chamanique qui a eu pour consequence les abus/banalisation/accident/descralisation que l'on peu voir aujourdui...
ok j'arret de faire mon negatif... ce sont de bon bouquins... mais bon ils y en a d'autre que l'herbe du diable ou la petite fumée....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seneca
débutant
débutant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 36
Localisation : Region parisienne
Loisirs : percevoir, rien foutre quoi ... musique, dessin
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Mer 30 Nov 2011 - 23:21

J'aimerais bien lire des bouquins meilleurs ou au moins aussi bons que ceux de Castaneda !! En tout cas j'en connais pas, ça doit bien exister !

Et bien que tous le monde est critiquable, je trouve que ceux qui critiquent Castaneda sont surement jaloux de ce qu'il a vécu, ou capable d'écrire de lui même, qui sait

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
mayapan
druide
druide
avatar

Masculin
Nombre de messages : 978
Age : 31
Localisation : paris
Loisirs : peinturlur musica & botanica
Date d'inscription : 15/11/2011

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Mer 7 Déc 2011 - 14:58

oui j'ai peu etre été un peu sec, si ca s'adresse a moi, mais la seul frustration, c'est celle que j'ai quand des amis ou pote qui ont lu les bouquins de castaneda veulent me bouffer mes plants... affraid sans meme ce rapeller un dixieme de ce a quoi elles etaient sensé servir dans cette culture.. sinon apres la polemique "castaneda mythoman?"... Suspect je m'en fiche un peu alors pour me fair pardonner: http://www.cleargreen.com/mirrors/french/index.html je vois que tu es de region parisienne, donc si tu veu d'autre bouquin, meme si il y a surment plein d'autre plans a paris, il y a un '' gilber-éso '' sur les quai a st michel, le rayon chamanisme est a l'entrée du magasin..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Seneca
débutant
débutant
avatar

Masculin
Nombre de messages : 32
Age : 36
Localisation : Region parisienne
Loisirs : percevoir, rien foutre quoi ... musique, dessin
Date d'inscription : 14/09/2009

MessageSujet: Re: l'art de rêver   Mer 7 Déc 2011 - 16:27

En fait je pensais surtout à ceux qui remettent en cause totalement ses bouquins,

Merci pour l'adresse, je connais ce magasin, mais n'y fout jamais les pieds lol

Je suis pas un grand lecteur

Et grosse feignasse que je suis j’espérais avoir un titre ou deux pour l'hiver


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l'art de rêver   

Revenir en haut Aller en bas
 
l'art de rêver
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum sur la culture des plantes :: Le bistrot :: spiritualité-
Sauter vers: